Dernières Infos

Le chef de l'ONU salue l'accord sur Idleb, un "sursis" pour les civils

AFP
18/09/2018

 Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a salué mardi dans un communiqué l'accord russo-turc de la veille pour créer une zone démilitarisée dans la province syrienne d'Idleb, qui permet "un sursis à des millions de civils".
Cet accord devrait conduire "à éviter une opération militaire de grande échelle" dans la région, a ajouté Antonio Guterres, en appelant "toutes les parties en Syrie à faire appliquer cet accord et assurer un accès humanitaire sûr et sans entrave dans toutes les zones via les routes les plus directes".

Lors d'une réunion du Conseil de sécurité mardi sur la Syrie, l'émissaire de l'ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura, comme le secrétaire général adjoint des Nations unies pour les Affaires humanitaires, Mark Lowcock, se sont aussi félicités de l'accord sur Idleb.

"J'espère que l'accord sera rapidement appliqué avec un accès humanitaire constant", a déclaré Staffan de Mistura, évoquant une "excellente nouvelle". "Si l'accord est appliqué, une catastrophe humanitaire pourrait être évitée", a renchéri Mark Lowcock, en insistant sur la nécessité de distinguer les civils des combattants.

Le secrétaire général de l'ONU a aussi souligné la nécessité d'une "action rapide" vers une solution politique durable en Syrie.

A cet égard, Staffan de Mistura, en rappelant la primauté du processus de négociations qu'il mène à Genève sur celui d'Astana (Russie-Turquie-Iran), a annoncé qu'il allait "fixer une date pour la création du comité constitutionnel", en discussions depuis des mois.

L'émissaire a mis en garde contre des consultations sans fin sur ce comité censé rédiger une nouvelle Constitution syrienne.
"Le moment est venu d'aller de l'avant", a aussi souligné lors de la discussion l'ambassadeur français à l'ONU, François Delattre. "Nous avons besoin d'une date rapprochée" et le "comité constitutionnel doit pouvoir se réunir aussitôt que possible" pour une relance "de la dynamique politique", a-t-il estimé, à l'instar de plusieurs autres membres du Conseil de sécurité.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Gouvernement : on tourne en rond !

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué