Dernières Infos

Moon exhorte Trump et Kim à prendre une "décision audacieuse"

AFP
11/09/2018

Le président sud-coréen Moon Jae-in a appelé mardi son homologue américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un à prendre "une décision audacieuse" sur la dénucléarisation, au moment où Washington dit envisager un nouveau sommet avec Pyongyang. "La dénucléarisation complète de la péninsule coréenne est une question qui doit fondamentalement être résolue entre les Etats-Unis et la Corée du Nord au travers de la négociation", a déclaré M. Moon lors d'une réunion de son gouvernement.

"Mais, en attendant que les discussions et les communications entre le Nord et les Etats-Unis soient activées, nous devons agir comme médiateurs entre eux", a-t-il dit. "Le président Trump et le président Kim m'ont demandé de jouer ce rôle."

La Maison blanche a annoncé lundi soir que M. Trump avait reçu une lettre de M. Kim portant sur l'organisation d'une nouvelle rencontre entre les deux hommes, après le sommet historique du 12 juin à Singapour. "L'objectif principal de la lettre était d'organiser une nouvelle rencontre avec le président. Nous y sommes ouverts et nous avons déjà commencé à nous cordonner", a précisé la porte-parole de la présidence américaine Sarah Sanders sans fournir plus de précisions sur le moment ou le lieu où cette rencontre pourrait avoir lieu.

De son côté, M. Moon, qui avait joué un rôle crucial dans le sommet de Singapour, se rendra la semaine prochaine à Pyongyang pour sa troisième rencontre depuis juin avec M. Kim. "Une vision large et une décision audacieuse des dirigeants de Corée du Nord et des Etats-Unis sont à nouveau nécessaires pour avancer davantage dans le démantèlement des armes nucléaires existantes de Pyongyang", a dit le président.

A Singapour, le dirigeant nord-coréen avait réaffirmé sa volonté d'oeuvrer à la "dénucléarisation complète de la péninsule coréenne", un engagement vague déjà pris par le passé et dont les modalités et le calendrier ont été repoussés à des négociations de suivi. Ces dernières étaient encore récemment au point mort.

Donald Trump, qui se montrait optimiste depuis le sommet de Singapour, avait pour la première fois manifesté son mécontentement en annulant fin août un déplacement à Pyongyang du secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo pour cause de progrès insuffisants sur le front atomique. Mais l'existence de la lettre de M. Kim signale que le dialogue demeure, même si le processus a été au point mort pendant des semaines.

Mme Sanders a salué lundi soir des "progrès" sur la dénucléarisation de la Corée du Nord et estimé que le défilé militaire sans missiles intercontinentaux, dimanche à Pyongyang, était "un gage de bonne foi".

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Guerre du Yémen : ce qu’en dit un houthi de passage au Liban...

Un peu plus de Médéa AZOURI

Visconti et les lahem baajine

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué