Dernières Infos

Irak : le Premier ministre à Bassora après une semaine de violences meurtrières

AFP
10/09/2018

Le Premier ministre irakien Haider al-Abadi est arrivé lundi à Bassora, ville pétrolière du sud qui a connu durant une semaine des manifestations anticorruption ayant dégénéré en violences meurtrières, a indiqué son bureau.

Après la mort de 12 manifestants et l'incendie de nombreuses institutions dans cette cité d'environ trois millions d'habitants, le calme est revenu samedi, au lendemain d'un coup de théâtre politique à Bagdad qui a vu les rivaux de M. Abadi annoncer leur intention de former le prochain gouvernement sans lui.

Depuis début juillet, Bassora est l'épicentre d'un mouvement de contestation sociale qui a un temps gagné l'ensemble du sud du pays. Les protestataires dénoncent la corruption, les services publics déliquescents, le chômage et l'incurie des autorités. Leur colère est exacerbée par les annonces récentes de recettes pétrolières record par l'Irak, dont ils réclament leur part.

La contestation a été relancée mardi à Bassora sur fond de crise sanitaire sans précédent, avec l'hospitalisation de plus de 30.000 personnes pour des intoxications dues à de l'eau polluée distribuée par les autorités. Depuis ce jour, les manifestants ont incendié le siège du gouvernorat, le consulat d'Iran et la plupart des sièges de partis et de groupes armés dans la ville. Douze d'entre eux ont été tués, les défenseurs des droits de l'Homme accusant les autorités qui elles affirment avoir donné l'ordre de ne pas tirer sur les défilés. Les responsables pointent du doigt des "vandales" infiltrés parmi les manifestants.

Début juillet, M. Abadi avait déjà annoncé le déblocage d'urgence de budgets et d'investissements de plusieurs milliards de dollars. Son gouvernement a annoncé de nouvelles mesures samedi, mais les habitants de Bassora assurent ne pas constater d'amélioration tandis que le gouverneur de la province côtière a accusé devant le Parlement et le gouvernement les autorités centrales de ne pas délivrer les budgets promis.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Au-delà du ton violent, Nasrallah et Hariri maintiennent entrouverte la porte des négociations...

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué