X

Dernières Infos

Gouvernement : Raï s'en prend aux responsables et déplore le marasme économique

Liban
OLJ
09/09/2018

Le patriarche maronite, Mgr Bechara Raï, a reproché dimanche aux responsables politiques de retarder la formation du gouvernement qui se fait attendre depuis plus de trois mois alors que la situation économique du Liban empire.

"Les responsables se préoccupent des quotes-parts et des prérogatives, ce qui n'a aucun sens, alors que la dette publique paralyse la croissance et que le gaspillage augmente", a déclaré Mgr Raï qui célébrait une messe en hommage aux martyrs de la résistance libanaise en l'église Notre-Dame d'Elige, insistant sur l'importance de réduire les dépenses de l'Etat. 

Depuis sa désignation le 24 mai, M. Hariri a présenté plusieurs formules qui ont toutes été rejetées par le chef de l'Etat et certaines formations politiques. Le processus de formation du gouvernement continue de buter sur plusieurs obstacles, notamment le différend opposant le Courant patriotique libre aux Forces libanaises autour de leurs quotes-parts gouvernementales respectives. À cela s’ajoute la querelle entre le chef druze Walid Joumblatt et son principal rival Talal Arslane, le CPL insistant à intégrer ce dernier à la future équipe ministérielle, contrairement à la volonté du leader druze qui veut nommer tous les ministres appartenant à sa communauté au sein du cabinet Hariri.

Le débat concernant les prérogatives de la présidence de la République et du président du Conseil avait été relancé lundi lors de la présentation par le Premier ministre désigné, Saad Hariri, d'une nouvelle mouture de gouvernement. Michel Aoun avait alors "formulé quelques remarques en se basant sur les critères qu’il avait fixés dans l’intérêt du Liban", lors d'un discours prononcé début août. Nombreuses formations politiques avaient alors estimé que la définition de tels critères ne rentrait pas dans les prérogatives du président de la République.


À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Ziyad MAKHOUL

L’édito de Ziyad MAKHOUL

L’ennemi n° 1 (des Libanais)

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants