Santé

Une thérapie génique soignant la cécité reçoit le prix Vision 2018

Récompense
OLJ
08/09/2018

La Fondation portugaise Champalimaud a attribué son prix Vision 2018, d’un montant d’un million d’euros, à sept chercheurs installés aux États-Unis et au Royaume-Uni qui ont développé une thérapie visant à lutter contre l’amaurose congénitale de Leber, une maladie héréditaire de l’œil entraînant la cécité. Les personnes atteintes de cette maladie sont incapables de capter correctement la lumière en raison de la mutation d’un gène de la rétine.

Cette thérapie consiste à « injecter un virus contenant l’information du gène RPE65 servant à transformer la vitamine A, ce qui permet au patient de réagir à la lumière et sa vision va s’améliorer », selon les chercheurs, qui expliquent que « les premiers effets sont visibles au bout de quelques semaines ». « S’ils ne conduisent pas à une vision normale, ils sont assez satisfaisants pour approfondir les recherches sur la thérapie génique appliquées aux maladies héréditaires de l’œil », estiment-ils.

Source : AFP

À la une

Retour à la page "Santé"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants