Dernières Infos

Syrie : la France frappera en cas d'usage d'arme chimique, prévient le chef-d'état major français

Reuters
06/09/2018

L'armée française est prête à frapper de nouveau en Syrie si l'arme chimique venait à être utilisée dans l'offensive contre l'enclave d'Idleb, dans le nord-ouest du pays, a déclaré jeudi le chef d'état-major des forces armées françaises.

Le général François Lecointre a dit par ailleurs à des journalistes que la fin du "califat physique" de l'organisation Etat islamique (EI) en Syrie et en Irak devrait être effective "avant la fin de l'année, sans doute à la fin de l'automne".

La province d'Idleb, dernier bastion rebelle en Syrie, se prépare à une offensive jugée imminente des forces du régime de Bachar el-Assad, appuyées par l'armée russe.

Idleb abrite quelque trois millions de personnes, dont 700.000 à 800.000 réfugiés. Selon l'ONU, 10.000 jihadistes y auraient trouvé refuge.

L'état-major français estime que l'armée russe a la volonté de prendre cette dernière poche de résistance avant la fin de l'année.

La France avait mené, aux côtés des Etats-Unis et du Royaume-Uni, des frappes aériennes contre des installations militaires en Syrie en avril dernier à la suite d'une attaque chimique contre la ville rebelle de Douma imputée au régime syrien.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants