Dernières Infos

Syrie : la France frappera en cas d'usage d'arme chimique, prévient le chef-d'état major français

Reuters
06/09/2018

L'armée française est prête à frapper de nouveau en Syrie si l'arme chimique venait à être utilisée dans l'offensive contre l'enclave d'Idleb, dans le nord-ouest du pays, a déclaré jeudi le chef d'état-major des forces armées françaises.

Le général François Lecointre a dit par ailleurs à des journalistes que la fin du "califat physique" de l'organisation Etat islamique (EI) en Syrie et en Irak devrait être effective "avant la fin de l'année, sans doute à la fin de l'automne".

La province d'Idleb, dernier bastion rebelle en Syrie, se prépare à une offensive jugée imminente des forces du régime de Bachar el-Assad, appuyées par l'armée russe.

Idleb abrite quelque trois millions de personnes, dont 700.000 à 800.000 réfugiés. Selon l'ONU, 10.000 jihadistes y auraient trouvé refuge.

L'état-major français estime que l'armée russe a la volonté de prendre cette dernière poche de résistance avant la fin de l'année.

La France avait mené, aux côtés des Etats-Unis et du Royaume-Uni, des frappes aériennes contre des installations militaires en Syrie en avril dernier à la suite d'une attaque chimique contre la ville rebelle de Douma imputée au régime syrien.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.