Agenda

L’éclatant parcours du professeur Ernest Hélou

Hommage
25/08/2018

Le professeur Ernest Hélou vient de nous quitter après une vie bien remplie. Je suis de ceux qui ont eu l’occasion de le côtoyer pendant plusieurs étapes de son parcours chirurgical.

Au milieu du siècle dernier, nous sommes tous les deux chefs de clinique chirurgicale à l’Hôtel-Dieu. Lui, qui me devançait de deux ans, possédait à fond les qualités techniques requises pour un chirurgien : compétence, dextérité manuelle, connaissance approfondie de l’anatomie, résistance physique et mentale, et sur le plan humain, une identification poussée avec le malade et son entourage. Après l’Hôtel-Dieu, nos chemins divergèrent. Ernest s’est engagé à fond à l’hôpital Saint-Joseph pour le grand bien d’une patientèle souvent démunie, et moi j’ai poursuivi mon immersion dans la Békaa, où sévissait une endémie de charbon intestinal qui décimait des bergers et leur entourage et qui commençait à s’étendre au pourtour de l’hôpital Saint-Joseph. C’est là qu’Ernest joue un rôle peu connu à l’époque en démontrant que les antibiotiques seuls ne guérissent pas cette maladie grave et qu’il fallait réséquer l’intestin œdématié plein de toxines, même s’il n’était pas gangréné. Il eut le courage de pratiquer cette résection et de contribuer à sauver des malades jadis condamnés. Grâce à cette collaboration entre nous deux, le charbon intestinal disparut de la région.

En 1986, je fus nommé doyen de la faculté de médecine de l’USJ. Ce fut l’occasion de finaliser une convention d’affiliation de l’hôpital Saint-Joseph à la faculté de médecine dont l’artisan fut Ernest Hélou, avec le consentement de l’administration.

Ce fut l’occasion pour Ernest et ses collaborateurs de recevoir des internes et des résidents et de vivifier la mission universitaire de cet hôpital.

Le parcours hospitalier et universitaire du professeur Ernest Hélou fut un succès éclatant à l’ombre d’une famille faite d’une épouse remarquable, ancienne infirmière anesthésiste, et d’enfants dont un, Sami, qui continue les performances de son père dans le domaine de la chirurgie réparatrice.

Ancien doyen de la faculté de médecine de l’USJ

À la une

Retour à la page "Agenda"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants