Nos Lecteurs ont la Parole

Tuteurs de faux problèmes

par Joe ACOURY
OLJ
09/08/2018

La crise économique est très sévère.
Les états déplorables de tant de Libanais n’attendent plus grand-chose d’illustres bienfaiteurs qui, malgré de larges privilèges, ont besoin de déstresser. Néanmoins, les départs inspirés supposeraient au moins deux hypothèses. La première serait que la volonté des « décideurs » s’inspire de la sagesse socratique. Celle qui consiste à évaluer à distance et à froid de meilleures réflexions et les ultimes décisions pour des brèches consensuelles et des comportements salutaires. La seconde supposerait que les représentants envisagent un souffle de soutien sinon la catastrophe à venir.
Sur ce et selon les deux options, la logique de l’acharnement aux parts dues par des élus ne pourrait qu’éloigner encore plus des concertations fonctionnelles pour parer d’abord aux urgences tous azimuts, 24h/24.
Cependant, il y a les personnes impliquées dans diverses tendances politiques et qui s’évertuent à transmettre dans des médias sous tutelle des influences propices.
Des commentateurs aux journalistes se pressent pour couvrir de brefs discours connus d’avance et de bonnes trouvailles par de vieux routiers. C’est bien là aussi où tout est dit et repris par des invités à des talk shows au nom d’éclaircir la vue d’un citoyen désabusé !
À quoi servirait de pourvoir une personne de ce qu’elle sait déjà ou ce qui ne lui signifie plus rien à part le dégoût ! ?
Il suffirait de prendre l’avis d’un boulanger dans un espace réduit pour saisir en deux mots que le sens d’une émission stérile est d’émettre pour tuer le temps et que la place d’un fonctionnaire adéquat est de favoriser de précieuses participations apolitiques à des tractations partisanes congestionnées et ce pour de réels engagements !
Ainsi, pour cet artisan du bon pain, seul compte le sens adéquat. Les vrais défenseurs de la Constitution ne ressassent pas à chaque crise leurs susceptibilités mais se disposent au service du devoir et des gens avec des mesures consensuelles, pragmatiques, économiques et écologiques immédiates !
Mesdames et messieurs, tout ministère est essentiel pour le Libanais qui manque drastiquement de tout. Les lumineux sauveurs de la nation ne sont pas ceux qui parlent inlassablement d’intuitions, d’urgences subjectives, de prévalences et de conditions exigées afin de maintenir des avis et des controverses ! Le citoyen se reconnaît si bien de par ses inconsistances face aux politiciens qu’il a laissé mal faire. Voilà pourquoi il demeure le plus juste critique des tuteurs de faux problèmes qui méconnaissent de flagrants échecs !

À la une

Retour à la page "Nos Lecteurs ont la Parole"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

22 octobre 1989-22 octobre 2018, Taëf entame sa 30e année

En toute liberté de Fady NOUN

La vérité et le dialogue des cultures

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué