Rechercher
Rechercher

Moyen Orient et Monde

Trump met en garde les pays commerçant avec l’Iran

Le président américain Donald Trump a lancé hier un avertissement aux pays qui persisteraient à commercer avec l’Iran après le rétablissement des sanctions contre Téhéran. « Les sanctions contre l’Iran sont officiellement en place. Ce sont les sanctions les plus dures jamais imposées et en novembre elles augmenteront encore à un autre niveau », a tweeté M. Trump. « Quiconque faisant des affaires avec l’Iran ne fera PAS d’affaires avec les États-Unis. Je demande la PAIX MONDIALE, rien de moins », a-t-il ajouté. Les sanctions comprennent des blocages sur les transactions financières et les importations de matières premières, ainsi que des mesures pénalisantes sur les achats dans le secteur automobile et l’aviation commerciale. Rétablies hier à 04h01 GMT, elles seront suivies, le 5 novembre, d’autres mesures affectant le secteur pétrolier et gazier ainsi que la Banque centrale. Les mesures américaines ont suscité la colère de la Russie qui a assuré qu’elle ferait « tout le nécessaire » pour sauver l’accord nucléaire. « La communauté internationale ne doit pas accepter que des réussites importantes d’une diplomatie multilatérale soient sacrifiées par les ambitions américaines concernant un règlement de comptes avec l’Iran », a-t-elle martelé.
Les Européens, eux aussi signataires de l’accord, s’étaient d’emblée dit déterminés à sauver le texte et à « protéger les opérateurs économiques européens engagés dans des affaires légitimes avec l’Iran ». Une législation spécifique en ce sens devait entrer hier en vigueur.
Côté syrien, le gouvernement a condamné hier le rétablissement des sanctions contre son allié iranien, qualifiant cette décision d’« illégale ». Le Premier ministre irakien Haider al-Abadi s’est, pour sa part, dit contraint à contrecœur d’appliquer les sanctions, arguant que son pays avait lui-même souffert de 12 ans d’embargo international.

Le président américain Donald Trump a lancé hier un avertissement aux pays qui persisteraient à commercer avec l’Iran après le rétablissement des sanctions contre Téhéran. « Les sanctions contre l’Iran sont officiellement en place. Ce sont les sanctions les plus dures jamais imposées et en novembre elles augmenteront encore à un autre niveau », a tweeté M. Trump....
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut