Liban

Le CPL doit conserver les ministères des AE et de l’Énergie, affirme son chef

OLJ
30/07/2018

En visite à Yammouné, dans la Békaa, pour l’inauguration d’un barrage et d’un lac, le ministre sortant des Affaires étrangères et chef du Courant patriotique libre, Gebran Bassil, a souligné « l’importance stratégique du dossier de l’eau » et considéré que les portefeuilles des Affaires étrangères et de l’Énergie « devraient être conservés par le CPL ». « Je propose, compte tenu de l’importance de ce dossier, de nommer un ambassadeur extraordinaire qui sera chargé, au palais Bustros, de la diplomatie de l’eau, beaucoup plus importante que le pétrole et le gaz si elle est bien gérée », a affirmé M. Bassil, en suggérant la nomination du directeur général actuel du ministère, Fady Comair, à ce poste.
Concernant la formation du gouvernement, le chef de la diplomatie a estimé qu’elle est bloquée « à cause de l’absence de critères uniques pour la composition de la nouvelle équipe » ministérielle. Selon lui, « seule l’application d’un même critère permettra la naissance d’un gouvernement d’union nationale. Ceux qui nous poussent aux choix arbitraires sont ceux qui veulent un cabinet de majorité et non pas un gouvernement d’unité nationale qui devrait refléter la volonté populaire représentée par le nouveau Parlement ».
« Aucune force, notamment étrangère, ne pourra briser la volonté des Libanais, exprimée lors des législatives, d’obtenir une juste représentation au sein du gouvernement. C’est sur ce point que nous devons nous retrouver, sans que personne ne soit victime d’injustice », a-t-il ajouté avant de souligner la détermination de son parti à lutter contre la corruption.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

LES DEUX MINISTERES OU LE CPL A GENDRISSIMEMENT ECHOUE... ET POUR CELUI DE L,ENERGIE ON SAIT LE QUOI ET LE POURQUOI !!!

Tony BASSILA

Lamentable. Les pré-conditions et menaces de toutes sortes, se multiplient. Après les FL du Dr. Geagea et le PSP de M. Joumblatt, c'est au tour du CPL d'anticiper la formation du gouvernement pour court-circuiter de la bouche de M. Bassil, le Premier Ministre désigné Saad Hariri. J'ajouterai que le mouvement AMAL du Président de l'Assemblée Nationale M. Berri, exige de conserver le portefeuille ministériel des Finances. Tout ça ne contribue pas à un prochain dénouement hélas !

Yves Prevost

"Le CPL doit conserver les ministères des AE et de l’Énergie, affirme son chef". Le moins qu'on puise dire, est que les ministres du CPL qui se sont succédés à ce poste, n'y ont guère brillé! A commencer par le chef Bassil lui-même. A l'électricité, les citoyens n'ont pas vu une seule heure de lumière de plus tandis que la dette de l'EDL était multipliée par les navires turcs. Quant aux AE, on a vu le Liban se brouiller avec l'Arabie Saoudite, puis avec le HCR.
Mais au Liban, il est un pricipe inviolable: "On ne change pas une équipe qui perd!"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants