X

Économie

Dépôts de candidature payants : la Qadisha se justifie

Électricité
28/07/2018

Le directeur d’Électricité de la Qadisha, Abdel Rahman Mawas, a confirmé et justifié à L’Orient-Le Jour le fait que les candidats souhaitant postuler à l’un des 75 emplois que la concession a ouverts au recrutement devaient payer 50 000 livres (environ 33 dollars) pour déposer leur dossier.
L’information a été rapportée par le Daily Star dans son édition d’hier, alors que la décision de la société – située au Liban-Nord et dont l’établissement public Électricité du Liban (EDL) détient une partie du capital – d’instituer un concours pour sélectionner les candidats était déjà au centre d’une polémique opposant le bloc des Forces libanaises (FL) au Courant patriotique Libre (CPL).
Interrogée par le quotidien libanais publié en anglais, l’ancienne ministre des Finances Raya el-Hassan, actuelle présidente de l’autorité de la zone économique spéciale (ZES) de Tripoli, avait dénoncé le caractère discriminatoire du procédé qui est pourtant légal. Selon Joanna Kyrillos, avocate spécialisée dans le droit, rien dans la loi libanaise n’interdit à un employeur d’imposer des frais aux candidats à une offre d’emploi, sauf s’il s’agit de ses propres employés qui postuleraient par exemple pour un autre poste au sein de l’entreprise.

Recrutement exceptionnel
Il reste que la mesure semble particulièrement injuste pour les habitants du Liban-Nord, marqué par un fort taux de chômage. Selon un rapport publié par la Banque mondiale en septembre dernier, 53 % des 610 000 personnes en âge de travailler dans cette partie du Liban sont actuellement sans emploi. Des chiffres qui font office de référence en l’absence de statistiques complètes et centralisées sur l’emploi au Liban.
Pour M. Mawas, les frais imposés doivent justement servir à financer l’organisation des concours qui vont être mis en place. « Nous avons dû faire appel à des experts pour examiner les candidatures pour les différents postes techniques et administratifs que nous avons à pourvoir, composer les concours et les corriger. Nous devons également louer des locaux pour organiser les épreuves. Tout cela a un coût », se défend-il. « Nous avons peu ou prou les mêmes critères de sélection qu’EDL, qui est un établissement public et peut donc compter sur le Conseil de la fonction publique pour organiser son recrutement », ajoute-t-il.
Environ 2 300 candidats venus de tout le Liban ont postulé, selon lui, portant le total des frais collectés à environ 76 000 dollars. « Le fait que nous ayons ouvert 75 postes d’un coup au recrutement est exceptionnel », précise M. Mawas, évoquant plusieurs emplois qui se sont libérés sur les 700 que compte la concession suite à des départs à la retraite. « Ouverte le 29 juin, la période pour les dépôts de dossier s’est étendue jusqu’au 21 juillet. Nous allons désormais étudier les candidatures reçues pour déterminer le nombre de personnes qui pourront passer les concours, qui se tiendront après le 31 août », poursuit-il. Il précise que les candidats qui ne seront pas éligibles pour passer le concours ne pourront pas prétendre récupérer les 50 000 livres déboursées.
La Qadisha est une concession chargée de gérer le réseau de distribution dans une zone comprise entre Chekka, Tripoli-Mina et les Cèdres. Elle achète le courant à EDL à un prix de 0,04 dollar, selon M. Mawas, qui doit en principe être revendu à 0,09 dollar. Le secteur de l’électricité au Liban fait partie des plus importants chantiers de réforme que les dirigeants du pays doivent lancer.


Lire aussi
Recrutements à Électricité de Qadisha : des députés du bloc FL s’en prennent au CPL

À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Marionet

Et il faut payer combien tous les mois pour garder son poste???

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Au-delà d’Idleb...

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué