Worldcup

COUPE DU MONDE DE LA FIFA 2018 RUSSIE

X

Sport

La vaillante Croatie affrontera les Bleus

Football / Coupe du monde

Après avoir vaincu (2-1 a.p.) l’Angleterre, les Vatreni disputeront la première finale de leur histoire.

12/07/2018 | 00h00

L’Angleterre et la Croatie ont disputé hier soir à Moscou la prolongation, incapables de se départager (1-1) au terme du temps réglementaire de leur demi-finale du Mondial de football. Kieran Trippier avait ouvert le score pour les Trois Lions sur un superbe coup franc dès la 5e minute. Puis Ivan Perisic a égalisé pour les Vatreni (Flamboyants), à la 68e minute, en prenant le meilleur sur Kyle Walker.
En toute fin de la première mi-temps de la prolongation, le gardien anglais Jordan Pickford a majestueusement sauvé, de la jambe, une frappe canon de Mario Mandzukic à bout portant (105e+1). Mais à la 109e minute (seconde mi-temps de la prolongation), le même Mandzukic faisait finalement trembler les filets de Pickford (2-1) sur une belle passe de la tête de Perisic. Et à la 116e minute, Pickford sauvait magistralement ce qui aurait pu être le troisième but des Vatreni par Marcelo Brozovic. Trop peu, trop tard… La Croatie a rejoint la France en finale.
C’était la troisième prolongation pour les Croates dans la phase à élimination directe de cette Coupe du monde. Soit l’équivalent d’un match en plus dans les jambes avant la finale, alors que la France se repose depuis hier. Les Trois Lions n’ont plus été en finale d’une Coupe du monde depuis l’édition 1966 qu’ils avaient remportée à domicile, alors que les Croates n’y sont jamais allés dans leur histoire. La finale est programmée dimanche à Moscou, au célèbre stade Loujniki, à 18h00 (heure locale).
Auparavant, à quelques heures de cette demi-finale Croatie-Angleterre, la Première ministre britannique Theresa May avait reçu de la présidente croate Kolinda Grabar-Kitarovic le maillot à damier de la Croatie, à l’occasion du sommet de l’OTAN à Bruxelles. Mme Grabar-Kitarovic a ainsi publié sur son compte Twitter une photo où elle tend le maillot n° 10 floqué « Theresa May », et non Luka Modric son porteur habituel, à la résidente du 10, Downing Street, tout sourire. Et, autre événement insolite : à Glasgow, comme à Edimbourg, il était difficile hier de trouver un maillot de... la Croatie. L’équipe au damier, adversaire de l’Angleterre hier soir donc, a trouvé un soutien inattendu de l’autre côté du mur d’Hadrien. Les Écossais ont en effet opéré une razzia sur les maillots blanc et rouge pour afficher leur mépris à leur meilleur ennemi voisin.
Source : AFP

À la une

Retour à la page "Sport"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Au-delà d’Idleb...

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué