Worldcup

COUPE DU MONDE DE LA FIFA 2018 RUSSIE

X

Sport

Le Mondial change de visage

Football / Coupe du monde

Uruguay et Russie premiers qualifiés aux 8es de finale ; c’est fini pour Salah, le Maroc et les Saoudiens.

21/06/2018 | 00h00

Le Mondial a pris un autre visage hier : l’Uruguay et la Russie sont devenues les premières équipes à se qualifier pour les 8es de finale, tandis que les premiers éliminés se nomment Maroc, Égypte et Arabie saoudite. Le tournoi perd donc son premier crack, le « Pharaon » Mohammad Salah.
Luis Suarez a signé le but de la victoire de l’Uruguay contre l’Arabie saoudite (1-0). Et les comptes sont faits dans le groupe A : la Celeste est qualifiée pour les 8es, tout comme la Russie, sans jouer. C’est la fête dans le pays hôte. Surtout que les Russes, avec leur meilleure différence de buts (8 marqués, 1 seul concédé), sont pour l’heure en tête de poule. Qui aurait dit ça d’une équipe qui n’avait pas gagné en 2018 avant ce tournoi? Le problème pour la Sbornaïa, c’est que se profile en théorie soit le Portugal, soit l’Espagne en 8es. Mais ça, c’est une autre histoire.
Les Saoudiens sont donc éliminés, tout comme les Égyptiens, sans jouer. L’histoire est triste pour Mohammad Salah, star égyptienne qui n’aura joué que le deuxième match de son équipe (perdu mardi soir 3-1 face aux Russes). La faute à cette satanée blessure à une clavicule. Les Saoudiens auront aussi vécu un mauvais rêve éveillé dans ce Mondial. Avec une défaite inaugurale sévère contre le pays hôte (5-0) et un atterrissage terrifiant à Rostov-sur-le-Don après un début d’incendie dans un des moteurs de leur avion...
Dans le groupe B, Cristiano Ronaldo a fait le ménage : il a inscrit le but (1-0) qui permet au Portugal d’entrevoir les 8es et élimine le Maroc. Avec cette 4e réalisation (de la tête cette fois) en deux matches, CR7 repasse devant le joueur russe Denis Cheryshev (3 buts) et prend seul la tête du classement des buteurs dans ce Mondial. Et le crack du Real Madrid, auteur du 85e but de sa carrière avec le Portugal, devient au passage le meilleur buteur européen en match international. Le précédent détenteur du record était Ferenc Puskas, auteur de 84 buts avec la Hongrie entre 1945 et 1956.
Quant aux Espagnols, ils ont rassuré sur leur état psychologique face au Portugal en match inaugural de la poule (3-3), se montrant saignants après le limogeage de leur sélectionneur Julen Lopetegui – à deux jours de la Coupe du monde – et son remplacement par Fernando Hierro. Plus que jamais favorite au vu des piètres performances de la concurrence (Brésil, Argentine, Allemagne), la Roja a tenu dans la nuit son statut, en demi-teinte toutefois et en assurant le minimum. Elle a dompté (1-0) un Iran tenace et accrocheur sur un but un peu spécial de Diego Costa (54e minute). Les Iraniens ont eu une chance d’égaliser (63e), mais le but leur a été refusé pour hors-jeu.

« Comme des dieux »
L’une s’en est sortie laborieusement contre l’Australie (2-1), l’autre a déchanté contre l’Islande (1-1) : la France (groupe C) et l’Argentine (groupe D) retournent au combat aujourd’hui, contre le Pérou et la Croatie respectivement, avec des objectifs bien différents. Là où les Bleus peuvent déjà accrocher un ticket pour les 8es de finale, l’Albiceleste espère, elle, tout simplement rester en vie dans cette Coupe du monde. Et note d’espoir pour les Bleus, l’assureur britannique Lloyd’s prévoit une victoire française en finale, selon une étude publiée hier et qui se base sur la valeur totale assurée des joueurs. Enfin, dernier match à se jouer aujourd’hui, la confrontation Danemark-Australie.
Sur un tout autre plan, non sportif, des portraits de stars du foot comme Maradona, Zidane ou Totti, représentés en généraux du XIXe siècle, sont exposés depuis hier à l’Académie des beaux-arts de Saint-Pétersbourg. Quarante portraits de joueurs légendaires, parmi lesquels Ronaldo, Messi, Ibrahimovic ou encore George Best, réalisés par un artiste italien, côtoient des sculptures de dieux grecs dans le cadre de cette exposition baptisée « Comme des dieux ».

À la une

Retour à la page "Sport"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

L’édito de Ziyad MAKHOUL

Pays : Liban ; capitale : Téhéran

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué