Dernières Infos

Yémen : la vie des centaines d'enfants en danger, selon une ONG

AFP
13/06/2018

Une ONG française a averti mercredi que la vie de centaines d'enfants était en danger dans le port yéménite de Hodeïda, tenu par les rebelles houthis et sur lequel la coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite a lancé l'assaut.

"Les événements d'aujourd'hui risquent de renforcer les problèmes d'accès à l'eau et à la nourriture et de causer de nombreuses victimes, dont des enfants", a déclaré Jon Cunliffe, responsable du Moyen-Orient pour l'association Action Contre La Faim (ACF) lors d'un entretien à l'AFP à Paris.
ACF est particulièrement inquiète quant au sort de 760 enfants souffrant de malnutrition sévère que l'ONG tente de sauver dans la région. "Ils vont mourir s'ils n'ont pas accès à de la nourriture", a-t-il insisté.

Le conflit au Yémen oppose depuis mars 2015 des forces progouvernementales, appuyées par une coalition arabe emmenée par l'Arabie saoudite, aux rebelles houthis, soutenus par l'Iran et qui contrôlent la capitale Sanaa. Cette guerre a fait près de 10.000 morts, et des millions de personnes sont au bord de la famine.

Mercredi, les forces progouvernementales yéménites ont lancé l'assaut sur le port d'Hodeïa, point d'entrée de la plupart des importations et de l'aide humanitaire.
ACF, qui assiste près de 4.000 enfants dans la région, craint que cette offensive fasse grimper encore le prix des denrées alimentaires, qui avait déjà bondi la semaine dernière. "On redoute qu'en cas de prise de Hodeïda et si la ville est complètement coupée du reste du pays, il y aura une pénurie de vivres", a souligné M. Cunliffe.
ACF fait partie de la quinzaine d'ONG internationales a avoir fait part mercredi de "leur alarme face à la rapide détérioration de la crise yéménite". Elles ont souligné qu'un assaut sur Hodeïda (600.000 habitants) "aurait probablement des conséquences catastrophiques sur la population civile".

Dans une lettre au président français Emmanuel Macron, ces ONG ont jugé dans ces conditions "inconcevable de maintenir" la conférence humanitaire sur le Yémen prévue le 27 juin en France, co-organisée par Paris et Riyad.
Paris a réaffirmé mercredi son souhait d'organiser cette conférence décidée au cours de la visite du prince héritier d'Arabie saoudite Mohammed ben Salmane le 10 avril en France.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

L’édito de Ziyad MAKHOUL

#MaBadnaNsedBouzna

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué