Rechercher
Rechercher

Mode

« Flowers for Lucy », le collier hommage de Sélim Mouzannar

Le collier « Flowers for Lucy » de Sélim Mouzannar, dans la sélection officielle du prix Couture 2018. Photo DR

Flowers for Lucy, un somptueux collier créé par le joailler Sélim Mouzannar autour de la tanzanite, a été retenu dans la sélection spéciale du salon « Couture » de la haute joaillerie qui se tenait la première semaine de juin à Los Angeles. Cette sélection équivaut à une nomination aux Oscars pour un bijou. En tanzanite et émail sur or rose, ce collier est un bijou-message, résultat d’un savoir-faire exceptionnel. 

Voilà plus de 20 ans que Sélim Mouzannar interroge la tanzanite et cherche dans son eau bleue les reflets rouges d’un feu prisonnier. Semi-précieuse, mais aujourd’hui de plus en plus rare et désirée, la tanzanite était déjà en 2015 la vedette de la collection Mille et une nuits du joaillier libanais. Les nuances de la gemme, qui tendent vers le violet profond, avaient ouvert les vannes d’une inspiration orientale, entre pierres à l’éclat adouci par une taille rose, ou un peu plus soutenu par une pleine taille à 58 facettes ; avec surtout des châssis empruntant leur dessin aux arcades traditionnelles de l’architecture ottomane. 

Chef-d’œuvre de savoir-faire joaillier, le collier Flowers for Lucy en or rose ciselé, émail transparent et tanzanite pleine taille, est dédié à la première femme ou à la femme première en cette année 2018 qui ouvre une ère nouvelle à l’autonomisation féminine. Lucy est la grand-mère de l’humanité. Son nom renvoie à la chanson des Beatles, Lucy in the Sky with Diamonds. Mais les Éthiopiens l’appellent Dinknesh (« Tu es merveilleuse »).

Avec ses 43 tanzanites totalisant 44,18 cts et serties par ordre décroissant ; avec sa chaîne en or rose (110,10 gr) et ses gravures écaille recouvertes d’émail transparent émeraude, ce collier dont la réalisation a nécessité non moins de 290 heures de travail associe avec force les quatre éléments : le feu à travers les reflets ardents de la tanzanite, l’air dans sa couleur de ciel nocturne, l’eau symbolisée par l’émail émeraude transparent, et la terre, suggérée par les écailles de reptile gravées dans l’or ainsi que dans la forme serpentine de la pièce. À l’irrésistible sensualité de ce bijou fluide s’ajoute le mystère de sa matière. À la force et à la sagesse évoquées par le serpent se mêlent les sortilèges d’une aube nouvelle. Plus qu’un simple bijou, Flowers for Lucy est une parure de chamane, une ode à la puissance et à la liberté de la femme. Un hommage qui signifie « Tu es merveilleuse ».


Lire aussi

Et Chloé créa la basket qu’on va s’arracher

Gucci aux Alyscamps d’Arles pour sa croisière 2019

Kalabsha, « des robes pour les femmes libres »


Flowers for Lucy, un somptueux collier créé par le joailler Sélim Mouzannar autour de la tanzanite, a été retenu dans la sélection spéciale du salon « Couture » de la haute joaillerie qui se tenait la première semaine de juin à Los Angeles. Cette sélection équivaut à une nomination aux Oscars pour un bijou. En tanzanite et émail sur or rose, ce collier est un bijou-message,...

commentaires (0)

Commentaires (0)