Rechercher
Rechercher

Liban

Mikati pointe la concomitance entre le décret de naturalisation et l’article 49 du budget

Najib Mikati, député de Tripoli. Photo ANI

L’ancien Premier ministre Najib Mikati, fraîchement réélu député de Tripoli, est revenu hier sur le décret de naturalisation qui a fait couler beaucoup d’encre ces derniers jours. M. Mikati s’est dit étonné que ce décret intervienne après le gel de l’article 49 du budget qui prévoyait l’octroi de titres de séjour temporaires aux étrangers qui acquièrent des propriétés au Liban. Il a par ailleurs demandé que ce dossier soit traité « calmement », ainsi que tous les questionnements s’y rapportant.
« Malgré la légalité du décret de naturalisation, la principale raison du tumulte qui l’entoure est la façon dont ce dossier a été abordé, a estimé M. Mikati qui s’exprimait devant des visiteurs à Tripoli hier. Lors de l’étude du budget par le gouvernement, l’article 49 avait été ajouté concernant les permis de séjour temporaires. Après l’adoption du budget par le Parlement, le président de la République a annoncé qu’il allait demander au législatif de reconsidérer cet article. Le Conseil constitutionnel a ensuite accepté l’invalidation de cet article sauf que tout le monde a été surpris par la fuite d’un décret de naturalisation d’un grand nombre de personnes. Il est étrange de demander le gel de l’article 49 puis d’émettre un décret de naturalisation », a estimé l’ancien Premier ministre.
« Maintenant que le décret a été publié dans sa forme finale et est entre les mains de la Sûreté générale, nous demandons de le traiter calmement et de répondre à toutes les questions loin des polémiques qui ne mènent à rien (…) Nous rappelons à l’occasion que nous allons continuer à travailler en faveur de la transmission de la nationalité par la mère », a dit M. Mikati.

L’ancien Premier ministre Najib Mikati, fraîchement réélu député de Tripoli, est revenu hier sur le décret de naturalisation qui a fait couler beaucoup d’encre ces derniers jours. M. Mikati s’est dit étonné que ce décret intervienne après le gel de l’article 49 du budget qui prévoyait l’octroi de titres de séjour temporaires aux étrangers qui acquièrent des propriétés au...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut