Rechercher
Rechercher

Économie - Indicateur

L’inflation s’envole dans la zone euro, un « casse-tête » pour la BCE

La BCE pourrait confirmer lors de sa réunion de juillet une première hausse des taux d’intérêt en septembre 2019. Daniel Roland/AFP

L’inflation dans la zone euro s’est rapprochée en mai de l’objectif de 2 % fixé par la Banque centrale européenne (BCE), portée par les prix du pétrole après le retrait américain de l’accord sur le nucléaire iranien, selon des données publiées hier. Cette hausse pourrait accentuer les pressions pour que la BCE mette un frein à son vaste programme de rachats de dette publique et privée, ce qui pose problème au moment où l’Italie, très fortement endettée et qui bénéficie grandement de ce programme, traverse une grave crise politique.
« L’Italie crée une sorte de casse-tête pour la BCE », résume Stephen Brown, économiste chez Capital Economics, d’autant que « les récentes hausses des prix du pétrole maintiendront l’inflation globale au-dessus de 2 % au cours des prochains mois ».
Selon une première estimation de l’office européen de statistiques Eurostat, l’inflation a atteint 1,9 % en mai dans les 19 pays ayant adopté la monnaie unique, un taux bien plus élevé que celui de 1,2 % enregistré en avril. Ce chiffre est aussi plus élevé que ce qu’avaient anticipé les analystes interrogés par le fournisseur de services financiers Factset, qui tablaient sur 1,6 %. Il permet à la zone euro de s’inscrire dans les objectifs de la BCE, pour qui une inflation très légèrement inférieure à 2 % sur un an est considérée comme un signe de bonne santé de l’économie. L’inflation de la zone euro n’avait pas atteint un tel niveau depuis avril 2017.
Cette progression aussi forte qu’inattendue s’explique principalement par les prix de l’énergie, qui ont grimpé de 6,1 % en mai, contre 2,6 % le mois précédent. Les prix du pétrole évoluent en effet autour de leurs plus hauts niveaux depuis fin 2014, dans un contexte d’inquiétudes sur des ruptures d’approvisionnement causées par la décision des États-Unis de sortir de l’accord nucléaire iranien, ainsi que les troubles au Venezuela.

Source : AFP


L’inflation dans la zone euro s’est rapprochée en mai de l’objectif de 2 % fixé par la Banque centrale européenne (BCE), portée par les prix du pétrole après le retrait américain de l’accord sur le nucléaire iranien, selon des données publiées hier. Cette hausse pourrait accentuer les pressions pour que la BCE mette un frein à son vaste programme de rachats de dette...

commentaires (1)

D,OU LA CHUTE DE L,EURO VIS A VIS DU DOLLAR !

LA LIBRE EXPRESSION

06 h 50, le 01 juin 2018

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • D,OU LA CHUTE DE L,EURO VIS A VIS DU DOLLAR !

    LA LIBRE EXPRESSION

    06 h 50, le 01 juin 2018

Retour en haut