Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Charles Ayoub devant la justice suite à une plainte de Bassil, Jreissati et Khatib

Le rédacteur en chef du quotiden libanais al-Diyar a comparu mercredi devant l'avocat général près la Cour de cassation, Imad Kabalan, dans le cadre d'une plainte déposée contre lui pour diffamation par les ministres sortants de la Justice, Salim Jreissati, des Affaires étrangères, Gebran Bassil et de l'Environnement, Tarek el-Khatib. 

M. Kabalan présentera jeudi ce dossier au procureur général Samir Hammoud, afin de mener les procédures juridiques nécessaires. 

La plainte a été déposée par les trois ministres sortants, tous membres du Courant patriotique libre (aouniste) suite à publication d'un article publié dans al-Diyar intitulé "Nous ne permettrons pas que Gebran Bassil prenne le contrôle de la Justice ni de l'Etat". 

A l'annonce de sa convocation lundi, M. Ayoub avait déclaré que ses "propos durs à l’encontre de ministres et de députés... ne constituaient qu’une réponse aux déclarations de ces responsables qui ont enfreint les règles de la politesse" à son égard.
Mi-avril, M. Ayoub avait été placé en garde à vue et interrogé suite à une plainte déposée il y a sept ans par le candidat malheureux aux législatives Sarkis Sarkis. Fin janvier, il avait fait l'objet de poursuites par la justice libanaise pour "insulte à l'Arabie saoudite".



Le rédacteur en chef du quotiden libanais al-Diyar a comparu mercredi devant l'avocat général près la Cour de cassation, Imad Kabalan, dans le cadre d'une plainte déposée contre lui pour diffamation par les ministres sortants de la Justice, Salim Jreissati, des Affaires étrangères, Gebran Bassil et de l'Environnement, Tarek el-Khatib. M. Kabalan présentera jeudi ce dossier au...