Dernières Infos

Liban: le chef de l'ONU appelle l'Iran à contribuer à faire abandonner les armes au Hezbollah

AFP
23/05/2018
Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres a appelé, sans le nommer, l'Iran à contribuer à transformer le mouvement armé Hezbollah en une formation politique civile seule, jugeant dans un rapport ses capacités militaires très préoccupantes pour le Liban.

"J'appelle les pays de la région qui maintiennent des relations étroites avec le Hezbollah à favoriser la transformation du groupe armé en un parti politique civil uniquement", dit-il dans ce document remis récemment au Conseil de sécurité et obtenu mercredi par l'AFP.

Ceci est "dans le meilleur intérêt du Liban et de la paix et la sécurité régionales", ajoute-t-il.

Antonio Guterres ne cite pas l'Iran, mais ce pays est dans la région le principal soutien du Hezbollah.

Ennemi juré d'Israël, le Hezbollah chiite est le principal mouvement armé libanais et un poids lourd politique qui a remporté, avec des partis alliés, les dernières élections législatives au Liban le 6 mai.

Classé "groupe terroriste" par les Etats-Unis, le mouvement parrainé par Téhéran est la seule faction à ne pas avoir déposé les armes au Liban après la guerre civile (1975-90) et a accru au fil des ans son influence régionale.

"Le maintien par le Hezbollah de capacités militaires importantes et sophistiquées en dehors du contrôle du gouvernement du Liban reste un sujet de grave préoccupation", estime aussi le chef de l'ONU.

Antonio Guterres réclame également au puissant mouvement "et à toutes les autres parties concernées de ne s'impliquer dans aucune activité militaire à l'intérieur ou à l'extérieur du Liban".

"La présence généralisée d'armes hors du contrôle de l'Etat, combinée avec l'existence de milices armées importantes, met en danger la sécurité des citoyens libanais", affirme le secrétaire général des Nations unies.

"J'exhorte le gouvernement et les forces armées du Liban à prendre toutes les mesures nécessaires pour empêcher le Hezbollah et les autres groupes armés d'acquérir des armes et de bâtir une capacité paramilitaire hors de l'autorité de l'Etat", indique Antonio Guterres.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Une lecture régionale du « nœud druze »...

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué