Dernières Infos

Prison et déchéance de nationalité pour neuf Bahreïnis

AFP
21/05/2018

Un tribunal à Bahreïn a condamné lundi neuf personnes à des peines de 3 à 15 ans de prison et à la déchéance de nationalité pour avoir formé un "groupe terroriste" dans ce royaume à majorité chiite secoué par des troubles depuis 2011, a indiqué l'agence officielle BNA.
Selon l'organisation d'opposants Bahrain Institute for Rights and Democracy (BIRD), 728 Bahreïnis ont ainsi été déchus de leur nationalité depuis 2012, dont 222 rien que cette année.

Par ailleurs, la Cour de cassation a confirmé lundi deux condamnations à mort et 10 peines de prison allant de 3 ans à la perpétuité contre des Bahreïnis, reconnus coupables d'avoir attaqué une patrouille militaire le 16 avril 2016. L'attaque avait tué un chauffeur et fait deux blessés.
Dans leur cas, la déchéance de nationalité avait déjà été prononcée.

Le petit royaume de Bahreïn, siège de la Ve Flotte des Etats-Unis, est le théâtre de violences sporadiques depuis la répression en 2011 de grandes manifestations de la majorité chiite réclamant des réformes démocratiques à la dynastie sunnite.

Des mouvements d'opposition ont été dissous et des dizaines de dissidents ont été emprisonnés.
Bahreïn, proche allié de l'Arabie saoudite et des Etats-Unis, nie toute discrimination envers les chiites et accuse régulièrement l'Iran de fomenter des troubles dans le royaume, ce que Téhéran dément.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué