Dernières Infos

Sécurité incendie défaillante dans des centaines de sites en Russie

AFP
26/04/2018

La sécurité incendie est défaillante dans des centaines de sites commerciaux et culturels en Russie, ont annoncé jeudi les autorités à la suite de contrôles effectués après un incendie qui a fait plus de 60 morts fin mars en Sibérie.

Le Parquet Général russe a ordonné aux parquets locaux de vérifier le respect des règles de sécurité incendie dans les centres commerciaux et les sites culturels ou de divertissement pour enfants à travers tout le pays, après l'incendie dans un centre commercial de Kemerovo (Sibérie) qui a fait au moins 64 morts dont 41 enfants le 25 mars.

Selon les premiers contrôles, 93% des sites concernés situés sur l'île russe de Sakhaline (Extrême-Orient) ne respectent pas les consignes de sécurité incendie, a annoncé jeudi le parquet local, dans un communiqué, précisant que quelque 230 sites ont été vérifiés.
Les escaliers et sorties de secours sont souvent encombrés, les alarmes incendie et les systèmes d'extinction automatique à eau ne fonctionnent pas et les murs sont recouverts de matériaux facilement inflammables, précise le parquet, ajoutant que quelque 156 poursuites judiciaires ont été lancées.

Dans un grand centre commercial local, Le City Mall, les sorties de secours sont trop étroites, dans une école sportive pour enfants à Okha, le système d'alarme incendie ne marche pas, et dans le centre de trampolines Shuttle, les inspecteurs ont constaté l'absence totale d'extincteurs et de sorties de secours, selon la même source.

A Volgograd (Volga), le Palais des Sports, principal site d'évènements culturels capable d'accueillir près de 2.500 spectateurs, a été fermé en raison de l'absence de système d'extinction automatique à eau et de sorties de secours difficilement accessibles, a indiqué le parquet local cité par l'agence Tass.
Les règles de sécurité incendie sont souvent violées en Russie, notamment en raison de la corruption au sein des services officiels qui signent facilement les autorisations d'exploitation de bâtiments en échange de pots-de-vins.
Le pire incendie de l'histoire récente russe s'est produit dans une boîte de nuit de Perm, en 2009, où avaient péri 156 personnes.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué