X

Dernières Infos

"Il aurait fallu tirer sur Ahed Tamimi", lance un député israélien

Dans la presse
OLJ
23/04/2018

"Il aurai fallu tirer sur Ahed Tamimi" , a déclaré samedi Bezalel Smotrich, un député israélien, au sujet de la jeune Palestinienne devenue une icône de la lutte contre l'occupation israélienne.

Membre d'une famille connue pour sa lutte contre l'occupation israélienne, Ahed Tamimi, 17 ans, a été condamnée fin mars à huit mois de prison par un tribunal militaire israélien pour "agression", "incitation" à la violence et "obstruction" à la mission des soldats israéliens. Son procès avait commencé en févier, suite à la diffusion sur les réseaux sociaux d'une vidéo dans laquelle on voit Ahed Tamimi et sa cousine bousculer deux soldats israéliens, puis leur donner des coups de pieds et de poings devant la maison familiale à Nabi Saleh, en Cisjordanie, un territoire palestinien occupé par Israël depuis plus de 50 ans.

"Il aurait fallu lui tirer dessus, ne fut-ce que dans le genou. Au moins, elle aurait été assignée à résidence pour le reste de sa vie", a écrit le député Smotrich sur son compte Twitter, rapporte aujourd'hui le quotidien israélien Haaretz. Il réagissait au partage, par un journaliste, de la vidéo de Ahed Tamimi s'en prenant aux soldats, qui affirmait, lui, "être tellement content que Tamimi soit encore en prison". "Parfois, la lenteur de la justice a du bon", ajoutait le journaliste.

La déclaration de Bezalel Smotrich a provoqué la colère de sa collègue au Parlement israélien, Michal Rozin, qui a évoqué un incident survenu samedi dernier, au cours duquel des colons israéliens ont jeté des pierres sur un convoi de l'armée israélienne. "Vous devriez avoir honte ! Aurait-il fallu également tirer sur les jeunes" colons israéliens "de Samarie qui ont jeté des pierres sur les soldats de l'armée ? a-t-elle interrogé. Mais non, j'oubliais, la loi est différente pour les ennemis". Et Mme Rozin d'ajouter : "Je n'accepte ni vos excuses ni vos explications, vous êtes un malfrat et vous incitez à la violence". 


À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Commentaire de Anthony SAMRANI

Idleb n’est pas Alep, mais...

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants