X

Liban

Raï au Qatar, une visite qui n’est pas que pastorale

Communautés

Le chef de l’Église maronite doit poser la première pierre d’une église Mar Charbel à Doha.

OLJ
20/04/2018

Le patriarche maronite, Mgr Béchara Raï, a entamé hier une visite pastorale de quatre jours au Qatar où il doit notamment poser aujourd'hui la première pierre d’une église Saint-Charbel sur un terrain offert par l’émirat. Une série d’entretiens officiels sont également au programme de la visite du chef de l’Église maronite, qui sera reçu dimanche par l’émir du Qatar, Tamim ben Hamad al-Thani.

À son arrivée à Doha où un accueil officiel lui a été réservé, Mgr Raï a eu un premier entretien avec le ministre qatari des Municipalités et de l’Environnement, Mohammad ben Abdallah al-Rmeihi, au siège du ministère, en présence de l’ambassadeur du Liban au Qatar, Hassan Najem.
L’occasion pour les deux hommes de passer en revue les relations bilatérales et d’aborder des questions liées à la communauté libanaise à Doha. Celle-ci compte « de 25 à 30 000 personnes et est particulièrement active dans tous les domaines de l’économie », s’est félicité Mohammad ben Abdallah al-Rmeihi, qui a exposé à son hôte la contribution libanaise au développement de son pays.
 « Les Libanais se conforment à la loi et connaissent leurs limites », a-t-il commenté. Ce à quoi Mgr Raï a répondu en remerciant le Qatar pour toutes les facilités accordées à ses compatriotes et en soulignant l’attachement qu’il accorde au développement spirituel des chrétiens installés dans l’émirat.

Dès son arrivée, le patriarche, accompagné des évêques Boulos Sayyah et Samir Mazloum, ainsi que du directeur du bureau de presse de Bkerké, Walid Ghayyad, a souligné l’importance de cette visite au niveau du rapprochement entre le Liban et le Qatar et remercié l’émir d’avoir offert un terrain pour la construction de l’église Saint-Charbel. « Les saints rapprochent les gens. L’émir sait que saint Charbel renforcera les liens d’amitié entre le Liban et le Qatar », a-t-il affirmé.
Le patriarche Raï a eu droit, au cours de l’après-midi, à une visite guidée du Musée islamique de Doha. Le soir, il a assisté à une réception en son honneur offerte par l’ambassadeur du Liban. Il en a profité pour exhorter les Libanais à participer massivement au scrutin du 6 mai.

Lien de continuité
La visite de Doha, quoique pastorale, a également une dimension politique qui s’articule autour de deux axes : le premier est en rapport direct avec le dialogue islamo-chrétien et la dynamique engagée par l’Église maronite, et les Églises d’Orient de manière plus générale, pour consolider la présence chrétienne dans la région, et le second porte sur l’ouverture de Bkerké sur le monde arabe et musulman, toujours dans la perspective d’une préservation de la présence chrétienne.
De sources informées, citées par l’agence locale al-Markaziya, on établit d’ailleurs un lien de continuité entre la visite de Doha et celle effectuée par le patriarche en Arabie saoudite, le 13 novembre dernier, au moment où les relations libano-saoudiennes passaient par une période de crise, à cause de l’affaire de la démission du Premier ministre, Saad Hariri. La présence du chef de l’Église maronite à Riyad avait constitué la pierre angulaire du dialogue islamo-chrétien, un dialogue que poursuit aujourd’hui le Vatican à travers la visite historique du cardinal Jean-Louis Tauran, président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, au royaume wahhabite, où il se trouve depuis vendredi dernier.

Le cardinal Tauran, qui clôturera ce week-end sa visite à Riyad, a été reçu mercredi par le roi Salmane ben Abdel Aziz. Hier, il a été reçu par le Centre international saoudien pour la lutte contre l’idéologie extrémiste et discuté avec ses responsables de l’utilisation des médias et de la technologie en vue d’« entraver le recrutement extrémiste et promouvoir la tolérance », selon un communiqué du gouvernement saoudien.


Pour mémoire

Aoun annule sa visite au Qatar

Pour Doha, Riyad fait au Liban la même chose qu’au Qatar

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le sort des consultations parlementaires tributaire de Hariri... et de la rue

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

"La révolution en marche". Rejoignez maintenant la communauté des abonnés en vous abonnant dès 1$

Je poursuis la lecture

4

articles restants