Dernières Infos

Syrie: les forces de sécurité entrent à Doumeir après l'évacuation des rebelles

AFP
19/04/2018

Les forces de sécurité syriennes sont entrées jeudi soir à Doumeir après l'évacuation des derniers combattants rebelles de cette localité proche de Damas, selon les médias d'Etat.

L'agence officielle Sana a fait état de la "fin de l'opération d'évacuation des terroristes de Jaich al-Islam et de leurs familles de la ville de Doumeir" et le début de leur transfert "vers la région de Jarablos", territoire rebelle dans le nord du pays.

Le régime, qui qualifie tous les rebelles de "terroristes", avait annoncé mardi avoir conclu un accord avec Jaich al-Islam en vertu duquel 1.500 combattants et 3.500 civils sont transférés vers Jarablos, selon Sana.
L'accord prévoyait aussi que les rebelles remettent leurs armes lourdes et moyennes avant l'évacuation de cette localité située dans la région du Qalamoun oriental.

La télévision syrienne a diffusé des images du drapeau syrien hissé par des membres des forces de sécurité dans la ville tandis qu'une foule d'habitants acclamait l'armée syrienne.
Située à une cinquantaine de kilomètres au nord-est de Damas, Doumeir faisait l'objet d'un accord dit de "réconciliation" qui permettait le maintien du groupe Jaich al-Islam sur place en échange d'un cessez-le-feu. Mais le régime, fort de ses dernières reconquêtes dans les environs de Damas, a ensuite exigé le départ des rebelles de la localité.
Des négociations sont en cours pour des évacuations similaires dans d'autres localités du Qalamoun oriental, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Mercredi, l'aviation syrienne avait mené des "frappes intenses" dans les environs de Doumeir dans le but d'accentuer la pression sur les rebelles et d'accélérer ainsi la mise en oeuvre des évacuations, d'après la même source.
La reconquête de Doumeir intervient moins d'une semaine après la reprise par le régime samedi de l'intégralité de l'enclave rebelle dans la Ghouta orientale, le dernier bastion des insurgés aux portes de la capitale.

Dans le même temps, les forces du régime bombardaient jeudi les dernières poches tenues par le groupe Etat islamique (EI) dans le sud de Damas, selon l'OSDH.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué