Moyen Orient et Monde

Le Liban, pays de pèlerinage rêvé des chrétiens du Moyen-Orient

OLJ
16/04/2018

Chez les chrétiens de Bagdad, dans leurs évêchés, leurs écoles, leurs maisons et leurs camps de réfugiés, l’image de saint Charbel et la statue de Notre-Dame de Harissa sont omniprésentes. D’ailleurs, comme pour les chrétiens de Syrie et de Jordanie, leur pays de pèlerinage rêvé est le Liban.
Nombre d’entre eux, rendant visite à des membres de leurs familles qui attendent d’être relocalisés en Occident par le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, effectuent inévitablement un pèlerinage auprès de la Vierge de Harissa et au couvent Mar Maroun de Annaya, où se trouvent les reliques de saint Charbel. Ils rapportent avec eux au retour des images, des bougies, de l’huile et de l’eau bénite.
Malgré la guerre dans leur pays, de nombreux Syriens chrétiens continuent à faire le pèlerinage en pullman de Mar Charbel et de Harissa.
Prochainement, un autel dans l’une des plus importantes églises syriaques-catholiques de Bagdad, celle de Saint-Joseph, sera consacré à saint Charbel, à la demande des paroissiens.

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.