Dernières Infos

43ème anniversaire du début de la guerre civile : Act for the Disappeared lance une campagne de sensibilisation

Liban
OLJ
13/04/2018

L’association ACT for the Disappeared, spécialisée dans le dossier des disparus de la guerre civile libanaise, a donné vendredi le coup d'envoi d'une campagne de communication intitulée "La vérité pour guérir nos mémoires", à l'occasion du 43ème anniversaire du déclenchement du conflit, le 13 avril 1975.

Ainsi, l'association va placer dans la journée des figurines représentant les disparus dans 35 endroits différents de Beyrouth et sa banlieue. Sur chacune des figurines figurera le message : "Ici des personnes ont été kidnappées. Ici ou là-bas, le temps est venu de connaître leur sort".

"L’objectif n’est pas de stigmatiser certaines régions ou communautés pour les actes commis par des individus ou des groupes mais bien au contraire de dépasser les clivages et de s’engager collectivement dans la recherche de la vérité", peut-on lire dans un communiqué de l'association.


Un bus circulera jusqu'à la fin du mois dans les rues de la ville et de sa banlieue. Le bus s’arrêtera dans différents quartiers et les habitants seront invités à monter à bord pour visiter une carte des lieux de mémoire de la guerre qui contient des informations et des témoignages. A la fin de ce tour, les candidats aux élections législatives du 6 mai seront invités à venir écouter les doléances des associations et des victimes sur la question des disparus.

"Il incombe aux futurs députés la responsabilité d’apporter des réponses aux familles de disparus et de réparer l’injustice dont elles sont victimes depuis plus de quatre décennies. Comment ? En votant en faveur du projet de loi sur les disparus, qui attend d’être adopté par le Parlement depuis 2012 et qui prévoit la création d’une commission d’enquête nationale indépendante sur le sort des disparus", ajoute le communiqué.

"Cette campagne vise à encourager les gens à prendre la parole, à raconter ce qui s’est passé dans une tentative de guérir les mémoires. La vérité apaise, elle ne ravive pas les tensions. C’est au contraire l’occultation et le déni qui aboutissent souvent à renforcer les tensions du passé plutôt qu’à les atténuer".


ACT for the Disappeared est une association de défense des droits de l’homme créée en 2010 pour soutenir le droit des familles de disparus à connaître leur sort, et contribuer au processus de vérité et de réconciliation au Liban.

ACT recueille les histoires et les publie sur la plateforme digitale Fushat ‘Amal, un mémorial interactif pour honorer les disparus de la guerre.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants