Dernières Infos

Pour les dirigeants européens, la Russie est "très probablement" derrière l'empoisonnement de l'ex-espion

AFP
23/03/2018

Les dirigeants de l'UE considèrent unanimement, en soutien au Royaume-Uni, que la Russie est "très probablement" derrière l'empoisonnement de l'ex-espion russe Sergueï Skripal le 4 mars à Salisbury en Angleterre, a annoncé jeudi soir le président du Conseil européen Donald Tusk.
"Les dirigeants de l'Union européenne se sont entendus pour considérer, avec le gouvernement britannique, que la Russie est très probablement derrière l'attaque de Salisbury et qu'il n'y a pas d'autre explication possible", a écrit M. Tusk sur son compte Twitter.
Dans une déclaration, les chefs d'Etat et de gouvernement des 28 Etats-membres, réunis en sommet à Bruxelles, ont affirmé que l'implication de la Russie était la "seule explication plausible" pour l'attaque chimique de Salisbury (sud-ouest de l'Angleterre).
La Première ministre britannique Theresa May avait auparavant exhorté ses partenaires européens à faire preuve de solidarité et à lui apporter un soutien unanime pour condamner le rôle attribué à Moscou dans l'empoisonnement de M. Skripal et de sa fille Ioulia le 4 mars.
La déclaration des 28 est sensiblement plus vigoureuse que le projet de conclusion initial, dans lequel ils disaient prendre "très au sérieux l'évaluation du gouvernement britannique selon laquelle il est très probable que la Fédération de Russie est responsable".

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

L’édito de Ziyad MAKHOUL

Nous, sales Arabes...

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le Hezbollah entame « la quatrième phase » de son parcours

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué