Rechercher
Rechercher

Moyen Orient et Monde

Accord pour la sortie de combattants et de civils de Harasta, dans la Ghouta

Une faction rebelle syrienne a annoncé hier un accord avec le régime syrien pour permettre la sortie de ses combattants et de civils de la localité de Harasta, dans la Ghouta orientale, cible d’une offensive meurtrière de l’armée. Plus tôt dans la journée, le ministre syrien de la Réconciliation, Ali Haïdar, avait indiqué à l’AFP que des négociations étaient en cours entre des forces militaires russes, engagées depuis 2015 aux côtés des troupes gouvernementales, et Ahrar al-Cham, sur un possible départ de civils et de combattants. Selon lui, le gouvernement syrien n’était pas directement impliqué dans ces pourparlers, mais était « prêt » à mettre en œuvre tout compromis. Il s’agit du premier accord du genre dans la Ghouta orientale, depuis le début il y a plus d’un mois de l’offensive du régime contre le dernier fief des insurgés aux portes de la capitale. « L’accord entre le régime et les rebelles prévoit la sortie des insurgés avec leurs armes, ainsi que celle des civils qui le souhaitent, pour rejoindre le nord de la Syrie avec des garanties offertes par la Russie », alliée du régime de Bachar el-Assad, a indiqué Munzer Farès, porte-parole du groupe rebelle islamiste Ahrar al-Cham. L’évacuation des familles commencera à 07h00 (05h00 GMT) aujourd’hui, a-t-il précisé.


Une faction rebelle syrienne a annoncé hier un accord avec le régime syrien pour permettre la sortie de ses combattants et de civils de la localité de Harasta, dans la Ghouta orientale, cible d’une offensive meurtrière de l’armée. Plus tôt dans la journée, le ministre syrien de la Réconciliation, Ali Haïdar, avait indiqué à l’AFP que des négociations étaient en cours entre des...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut