Ce qu’en disent les proches

Samedi 6 octobre 2018

Samedi 3 novembre 2018

Samedi 1er décembre 2018

Ghaleb Hawila

Ce qu’en disent les proches

OLJ
17/03/2018

Khouloud Hawila - Sa sœur

Petit, Ghaleb, qui est mon aîné de deux ans, préférait rester à la maison au lieu d’aller jouer avec ses copains. C’était un enfant calme, organisé, qui aimait observer jusqu’au plus petit détail de ses jouets. Un jour, il a déconstruit une photo pour la reconstruire en petits carrés. Quand il a un objectif en tête, il est capable de faire l’impossible pour l’atteindre. En choisissant la calligraphie, il a voulu montrer au monde entier combien l’écriture et la langue arabe sont belles. C’est un entêté, avec ce que ce mot a de qualités et de défauts.

Nisrine Chidiac - Sa copine 

C’est une personne que j’admire beaucoup et je vais même vous révéler un secret : je suis parfois jalouse de ses énormes capacités. Je l’ai rencontré pour la première fois à Cuentista et j’ai tout de suite été séduite par son caractère passionné, sa façon d’intégrer ses émotions dans tous les aspects de sa vie. Et même si c’est un battant qui veut toujours exceller, il est drôle et il aime profiter de chaque moment de la vie. C’est un chercheur qui veut toujours expérimenter de nouvelles choses et il est toujours là à m’encourager pour faire toujours mieux.

Mahmoud Ramadan - Son ami d’université  

J’ai rencontré Ghaleb quand nous étions à l’AUST, où nous avions poursuivi ensemble des études de graphic design. C’est alors qu’il est tombé en amour, après quelques années, pour la calligraphie. Nos chemins se croisent sur différents projets. Ghaleb est à la fois un garçon passionné pour son travail et très organisé. Il ne ferait pas un travail s’il ne le sent pas vraiment. De plus, il est très entêté, et cela est une qualité : il va au bout des choses ; il ne fait jamais rien à la légère, ni à moitié.

Ghassan Nabbout - Son ami copywriter 

J’ai connu Ghaleb par l’intermédiaire d’un ami commun, Jad el-Khoury (Potato nose). Je créais à l’époque un espace de travail à Gemmayzé, Cuentista, et je cherchais quelqu’un pour une police de caractère assez particulière. Ghaleb était en train d’élargir son réseau de travail. J’ai trouvé en lui quelqu’un d’assidu et de très travailleur. C’est un artiste très curieux de tout. Lorsque nous travaillons sur une lettre ou une phrase, il veut toujours aller au fond des choses, explorer non seulement son esthétique, mais son historique. Il est à la fois sérieux et très drôle comme compagnon. Je lui dis souvent qu’il est un cirque à lui tout seul.

Fadi Ouayid - Son ami et ancien professeur 

J’ai connu Ghaleb il y a deux ans et nos rapports ont été tout de suite au-delà de ceux entre maître et élève. Je l’ai tout de suite considéré comme un ami, un frère. Ghaleb porte bien son nom : victorieux en arabe. C’est un garçon qui a réussi, en très peu de temps, à avoir une culture globale et profonde. Il a un tel sens de l’observation qu’on devine dans son regard cette sagesse précoce pour son âge. Ambitieux, il a toujours voulu tout apprendre. Outre la calligraphie, il est intéressé par l’art et la musique. Son imaginaire sans bornes, sa main magique et son sourire font de lui non seulement un artiste accompli, mais profondément humain.

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.