Dernières Infos

GB: une ministre enjoint les ONG d'empêcher les abus sexuels

AFP
14/02/2018

La ministre britannique au développement international Penny Mordaunt a réclamé mercredi un changement radical dans la façon de travailler des ONG afin d'éviter un scandale sexuel comme celui entourant Oxfam, sans quoi l'aide gouvernementale s'arrêterait.

"Nous voulons un changement des procédures (...) que les personnels rendent compte de leurs actions", a déclaré Mme Mordaunt lors d'un colloque international à Stockholm, dont des extraits ont été diffusés par ses services à Londres.

Évoquant "des accusations terrifiantes", elle a appelé les organisations d'aide à garantir la protection de toutes les personnes impliquées dans leurs activités, demandé une culture de la transparence et le traitement de tous les incidents rapportés, faute de quoi son gouvernement cesserait de travailler et de financer ces organisations.

"Les abus sexuels et l'exploitation sont un sujet auquel tous les secteurs du développement doivent se confronter", a-t-elle assuré aux participants du colloque Agenda 2030 sur la protection des enfants.

L'ONG basée en Grande-Bretagne Oxfam est au centre d'un scandale après la découverte de graves dysfonctionnements et d'abus sexuels commis par certains de ses personnels à Haïti, au Tchad et au Sud Soudan, mais aussi dans ses boutiques au Royaume-Uni.

Le scandale a entrainé la démission lundi de la directrice générale adjointe d'Oxfam Penny Lawrence et mardi soir, l'actrice et chanteuse britannique Minnie Driver, nommée au Oscars, a annoncé sa démission de son rôle d'"ambassadrice" d'Oxfam, première célébrité à claquer la porte.

Cible de plusieurs accusations, le Belge Roland van Hauwermeiren, ancien directeur pays au Tchad et en Haïti pour Oxfam avant de démissioner, avait fait l'objet dès 2004 d'une plainte pour abus sexuel, lorsqu'il était en poste au Libéria pour l'ONG Merlin.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

L’édito de Ziyad MAKHOUL

Malraux à Beyrouth

Décryptage de Scarlett HADDAD

Pour le Hezbollah, un bilan positif, malgré quelques couacs

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué