X

Moyen Orient et Monde

Accès de fièvre entre Israël et la Syrie : le film des événements

OLJ
12/02/2018

– L’accès de fièvre entre Israël et la Syrie commence lorsqu’un drone piloté à distance par des Iraniens basés en Syrie pénètre, samedi avant l’aube, dans l’espace aérien israélien, où il est abattu.
– Selon des experts, le drone intercepté sur le territoire israélien est le premier à avoir été directement guidé par des Iraniens, engagés militairement en Syrie aux côtés du régime.
– Le drone, suivi par la surveillance israélienne depuis son lancement de la base T4 proche de Palmyre (centre) en Syrie, est abattu au-dessus de la vallée du Jourdain, précise l’armée israélienne.
– L’armée israélienne dit avoir récupéré des débris de l’engin et publie une vidéo d’un véhicule en Syrie participant à son lancement. L’armée affirme avoir laissé sciemment le drone entrer en territoire israélien pour avoir des preuves matérielles de l’implication iranienne.
– Le commandement conjoint des forces alliées au régime syrien – dont l’Iran et le Hezbollah – dément, dans un communiqué, toute violation de l’espace aérien israélien. L’Iran qualifie les affirmations israéliennes de « ridicules ».
– En représailles, huit appareils israéliens attaquent la base « iranienne » en Syrie d’où était parti le drone, détruisant des éléments du système de lancement du drone. L’aviation israélienne atteint sa cible, mais essuie un tir de barrage « massif » de la DCA syrienne.
– Fait rarissime, un des appareils israéliens ayant participé à l’opération est touché par la défense antiaérienne syrienne avant de s’écraser en territoire israélien. Les médias notent que le F-16 détruit est le premier appareil israélien abattu depuis la guerre au Liban en 1982. Les deux pilotes sont hospitalisés. L’un d’eux, grièvement blessé, est opéré. L’armée israélienne assure, un peu plus tard, que son état s’est amélioré.
– À Damas, l’agence de presse officielle SANA affirme que la DCA a repoussé les avions israéliens et en a touché « plus d’un ». SANA fait également état de raids contre des installations militaires près de Damas, dans le centre et le sud du pays.
 L’aviation israélienne lance en effet une seconde vague de raids, une attaque « de grande envergure », frappant 12 objectifs, dont trois batteries de défense antiaérienne et quatre cibles « appartenant au dispositif militaire iranien en Syrie ».
– Dans ce contexte tendu, la radio militaire annonce que l’armée israélienne a renforcé ses défenses antiaériennes dans le Nord, face au Liban et à la Syrie.


Lire aussi

Israël met en garde l'Iran après un accès de fièvre en Syrie

Attaques israéliennes en Syrie : le Liban va protester à l'ONU contre les violations de son espace aérien
Les principaux raids israéliens en Syrie depuis 2013


À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué