X

Liban

Geagea aux électeurs : Notre destin est entre vos mains

Législatives
OLJ
05/02/2018

Le leader des Forces libanaises, Samir Geagea, a invité samedi les Libanais à une « révolution blanche », dont les armes seront le vote et la démocratie. Donnant le coup d’envoi de la machine électorale de son parti, il a déclaré depuis Meerab : « Notre projet est clair. Il consiste en l’édification d’un État libanais réel et fort. Nous avons réussi à prouver cela avec le peu de moyens dont nous disposons. » Et de poursuivre : « Les élections législatives prévues cette année ne sont pas une simple pratique démocratique, mais doivent constituer une révolution blanche contre toutes les politiques traditionnelles. »
« Faut-il attendre l’effondrement total du Liban pour bouger ? Faut-il attendre l’augmentation de la dette publique jusqu’à 100 milliards de dollars ? Faut-il attendre l’augmentation du taux de chômage jusqu’à 50, 60, 70 ou 100 % ? Faut-il attendre l’extraction du gaz et du pétrole de la mer pour que leur revenu s’évapore tout comme les revenus de l’État se sont évaporés depuis une moitié de siècle jusqu’à maintenant ? Ou bien faut-il attendre l’afflux des centaines de milliers de jihadistes envahir le Liban et le transformer en Hanoï du Moyen-Orient, un cimetière des envahisseurs? » a-t-il martelé, faisant allusion à un discours du secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, dans lequel il avait affirmé que des combattants de diverses nationalités étaient prêts à venir se battre au Liban contre Israël.
M. Geagea a ainsi appelé les Libanais à régler leurs dissensions par la voie démocratique lors des prochaines élections législatives prévues en mai. « En dépit de ses problèmes, le Liban reste un pays démocratique, a affirmé M. Geagea. Ceux qui veulent changer la donne dans le pays doivent recourir aux élections et voter pour un meilleur avenir. » « Le seul moyen de changer serait de voter en mai en fonction de votre conscience, vos rêves, l’avenir de vos enfants, et non pas en fonction de considérations traditionnelles, familiales, tribales ou encore d’intérêts personnels », a-t-il ajouté.
 S’adressant aux électeurs, le leader des FL a dit : « Notre destin au cours des quatre prochaines années est entre vos mains. Assumons nos responsabilités et votons pour la transparence, les politiques publiques… Votons pour l’État libanais ! Votons pour les Forces libanaises ! »

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Bery tus

si je peux me permettre .. et voila les chrétiens qui ne savent pas s'unir .. m'avez vous vue commenter le speech de Gemayel !?! oui j'ai commenter certaines de ses actions mais de la a vouloir marquer la difference et le preciser .. il n'y a que le chretien pour le faire !!! C'EST DOMMAGE VRAIMENT DOMMAGE ... on a tjrs cette envie d'etre des rass

LA VERITE

J'ai pu voir le meme jour sur MTV in peu du discour de Samy Gemayel et une partie du discour de M Geagea
( peux t on m'indiquer d'ailleurs ou aller pour les voir en totalite sur internet svp )

Pour etre tres franc et sans aucun parti pris les deux partis etant a la base des Kataeb durant la guerre de 1975. Le message enflame de M Gemayel et le discour taciturne de M Geagea ( qui lisait avec difficulte son texte prepare du moins dans le passage montre a la television ) me font d'avantage faire confiance a la fougue de M Gemayel qui me rappelle Bechir qu'a M Geagea

Malheureusement les chances de ces deux partis de gagner suffisament de voix ont l'air assez faible apres ce decoupage electoral fait sur mesure pour le HBet allies

Esperons que je me trompe

Bery tus

si je peux me permettre tout le monde
sait que le parti des FL fait parti des plus pauvre au Liban .. il reçoit des soutiens comme de nombreux partis au Liban de donation .. mais surtout des donations des libanais de l'étranger ... et s'il recoit de l'aide d'un etat comme la plus part des partis libanais lui ne s'en pavane pas mais l'aurait avouer devant tout le monde

ON DIT QUOI ?

Sans honte ni détour, franchement geagix dites nous QUI FINANCE VOTRE ILLUSTRE PARTI ?

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

LE VOTE DE LA DEMOCRATIE FALLAIT DIRE... TABLANT SUR LE REVEIL DE LA CONSCIENCE PATRIOTIQUE !
HELAS, J,AI PEUR QUE LE FANATISME PARTISAN N,ETOUFFE DANS L,OEUF LE REVEIL NATIONAL ! ET QUE LES TROUPEAUX RESTENT DES TROUPEAUX !
MAIS QUAND MEME ESPERONS AU REVEIL !

NAUFAL SORAYA

"Notre destin au cours des quatre prochaines années est entre vos mains."

Et le nôtre, alors, il est entre les mains de qui depuis trop longtemps??? Pour en arriver à quoi et où??? Qu'ont-ils tous fait pour mériter le maintien de notre confiance????

Ils se regardent tous, des fois, avant de parler???

Bery tus

SI je peux me permettre ... de rajouter j’espee Que les libanais savent vraiment a quelle point ce que vous avez dit est important pour leur salut leur VRAI SALUT

Bery tus

« Le seul moyen de changer serait de voter en mai en fonction de votre conscience, vos rêves, l’avenir de vos enfants, et non pas en fonction de considérations traditionnelles, familiales, tribales ou encore d’intérêts personnels »,

Excellent le che gevarra libanais ... la personne qui est vraiment pour le partie des opprimés !!! Vous allez vous affrontez à quelque chose de fort de très fort d’etablis Avec force au Liban et cela depuis quelque 7 décennies

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Après un progrès lundi, les tractations politiques désormais suspendues

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants