Moyen Orient et Monde

Une vidéo macabre provoque la colère des Kurdes

OLJ
03/02/2018

Les images vidéo d’un corps de femme ensanglanté et atrocement mutilé, présenté comme celui d’une combattante kurde de Syrie ayant subi les sévices de rebelles alliés aux forces turques, a provoqué la colère hier dans la communauté kurde. Les forces kurdes présentent ce corps comme étant celui de Barîn Kobanê, nom de guerre de cette jeune femme de 23 ans. Elle avait participé aux combats contre le groupe État islamique (EI), notamment dans la région de Kobané, dans le nord de la Syrie, selon un responsable kurde. Plusieurs militants kurdes ont partagé sur les réseaux sociaux un portrait de la jeune femme tout sourire en uniforme militaire, accompagné d’une autre photo de son cadavre. Sur la vidéo, on peut voir une dizaine de rebelles, certains armés, autour du cadavre ensanglanté et atrocement mutilé d’une femme allongée au sol. Un homme peut être entendu en train de leur dire d’arrêter.

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Pas de changement dans l’approche libanaise du tracé des frontières avec Israël, selon Aïn el-Tiné

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants