X

Économie

Hydrocarbures offshore : le consortium a déposé les accords signés au ministère de l’Énergie

Énergie
OLJ
30/01/2018

Le ministre de l’Énergie et de l’Eau, César Abi Khalil, a indiqué lundi que le consortium international auquel ont été attribuées les licences d’exploration et de production d’hydrocarbures offshore pour le bloc 4 (au centre) et le bloc 9 (au sud) de la zone économique exclusive (ZEE) libanaise a déposé au ministère de l’Énergie les deux accords signés pour l’exploration et la production de pétrole. M. Abi Khalil a ajouté que lesdites entreprises ont respecté le délai stipulé dans le cahier des charges pour le dépôt des deux accords et garanties.
Le ministre a de plus déclaré que, conformément aux dispositions du protocole d’appel d’offres permettant aux détenteurs de droits pétroliers d’établir des filiales à 100 %, les deux accords d’exploration et de production ont été dûment signés par Total E & P Liban S.A.L. (établie au Liban et détenue à 100 % par Total S.A.), Eni Lebanon B.V. (établie aux Pays-Bas et détenue à 100 % par Eni International B.V.) et Novatek Lebanon (établie au Liban et détenue à 100 % par JSC Novatek). Tous les titulaires de droits ont fourni leurs affiliations de signature pertinentes avec les garanties des sociétés mères.
M. Abi Khalil a enfin annoncé que la cérémonie officielle pour la signature des deux accords aura lieu le 9 février à 15h, sous le patronage du président de la République Michel Aoun, au Pavillon Royal du BIEL, à Beyrouth.

Un sommet en avril
À la mi-décembre, le gouvernement avait accepté les offres du consortium mené par le géant français Total, et composé de l’italien Eni et du russe Novatek. Quelques jours plus tard, M. Abi Khalil et les membres de l’Autorité de l’énergie avaient révélé les principaux détails techniques et financiers de ces accords. Enfin, le 10 janvier, le ministre avait déclaré que les contrats allaient être signés avant fin janvier. Par ailleurs, le président-directeur général d’Eni, Claudio Descalzi, a affirmé plus tôt dans la journée que les premiers forages auront lieu courant 2019, ajoutant que l’exploitation des ressources offshore dans la Méditerranée est « importante pour l’Europe ».
En parallèle, M. Abi Khalil a annoncé dans un communiqué distinct que le 4e sommet international du pétrole et du gaz au Liban (Lebanon International Oil & Gas Summit – LIOG), dédié au développement de ce secteur au pays du Cèdre, se tiendra à l’hôtel Hilton à Sin el-Fil (Beyrouth) les 24 et 25 avril prochains. Plus de 500 participants venus de 25 pays et représentant plus de 200 entreprises et organisations sont attendus à cet événement parrainé par le président de la République, Michel Aoun, selon ses organisateurs.

À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Taëf et le nouveau rapport de forces...

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué