Rechercher
Rechercher

Dernières Infos

Indonésie: des islamistes traquant des maisons closes attaquent une fête d'enfants

Un groupe d'islamistes indonésiens traquant des maisons closes clandestines se sont livrés à des saccages dans une communauté de l'est de Java et ont fait irruption dans une fête d'anniversaire d'enfants, a indiqué lundi la police.

Des dizaines de membres du Front des défenseurs de l'islam (FPI), organisation à la ligne dure se présentant comme un chantre de l'ordre moral, se sont attaqués le weekend dernier à des habitants d'un quartier et ont pénétré de force dans une maison utilisée selon eux pour la prostitution sur l'île de Madura, au large de la côte est de Java.

Le groupe a retiré de force deux personnes soupçonnées d'être à leurs yeux des prostituées et a agressé la propriétaire de la maison qui s'est évanouie, a précisé la police.

Les islamistes en colère ont ensuite fait irruption dans d'autres maisons, et dans l'une d'elles des enfants fêtaient un anniversaire.
"Hystériques, ils ont attaqué la maison ainsi que des habitants. En fait, ils se prenaient pour la police", a déclaré à l'AFP un porte-parole de la police, Frans Barung Mangera.

Des habitants attaqués par les islamistes ont riposté en saccageant des véhicules et motocyclettes des assaillants. Au moins cinq habitants ont été blessés au cours des rixes, selon la même source.
Plusieurs personnes ont été interpellées dans le cadre de l'enquête, a ajouté la police sans autre détail.

Le Front des défenseurs de l'islam est réputé pour mener ce type d'opérations en toute illégalité dans le pays musulman le plus peuplé au monde, mais la police intervient rarement pour s'y opposer.


Un groupe d'islamistes indonésiens traquant des maisons closes clandestines se sont livrés à des saccages dans une communauté de l'est de Java et ont fait irruption dans une fête d'anniversaire d'enfants, a indiqué lundi la police.Des dizaines de membres du Front des défenseurs de l'islam (FPI), organisation à la ligne dure se présentant comme un chantre de l'ordre moral, se sont...