Dernières Infos

Marche interdite en RDC : la police met en garde contre tout "trouble à l'ordre public"

AFP
21/01/2018

 La police congolaise a mis en garde contre tout trouble "à l'ordre public" à Kinshasa, samedi, à la veille d'une marche interdite contre le maintien du président Joseph Kabila à la tête de la République démocratique du Congo.

"Il va sans dire qu'aucune action ou tentative visant à troubler l'ordre public ne sera tolérée sur toute l'étendue de la ville de Kinshasa", a prévenu le commissaire provincial Sylvano Kasongo dans un communiqué de presse. "Demain (dimanche), nous allons nous déployer pour empêcher toute marche dans la ville de Kinshasa", a-t-il indiqué à l'AFP.

En soirée, la police avait allégé les points de contrôle qu'elle avait installés dans l'après-midi sur les grands axes en centre-ville.

Les autorités de Kinshasa ont indiqué vendredi qu'elles interdisaient la marche à l'appel d'un collectif catholique dimanche à la sortie de la messe dans les quelque 160 paroisses de la capitale. Des appels ont été lancés dans d'autres villes congolaises.

Le 31 décembre, la dispersion d'une première "marche pacifique" avait fait six morts, dont cinq à Kinshasa, d'après les Nations unies et la nonciature apostolique. Les autorités affirment qu'il n'y avait eu aucune victime.

Les organisateurs du "comité laïc de coordination" demandent au président Kabila de déclarer publiquement qu'il a l'intention de quitter le pouvoir, ainsi que le respect d'un accord politique majorité-opposition signé fin 2016.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

L’édito de Ziyad MAKHOUL

Tête de Turc

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.