Dernières Infos

Colombie: des membres présumés de l'ELN enlèvent un ingénieur lié à Ecopetrol

AFP
13/01/2018

Des membres présumés de l'ELN ont enlevé samedi en Colombie l'employé d'un équipementier de la société publique pétrolière Ecopetrol, quelques jours après la suspension des pourparlers de paix par le gouvernement en raison d'attaques imputées à la guérilla, a annoncé la police.

L'ingénieur colombien, Rafael Andrés Riaño, 41 ans, a été enlevé dans les bureaux de l'entreprise Ismocol, spécialisée dans la construction et la maintenance d'infrastructures pétrolières, "par deux hommes masqués et armés, se présentant comme des membres de l'ELN", précise la police dans un communiqué.
L'incident s'est produit à Saravena, à la frontière avec le Venezuela.

Ecopetrol, la principale entreprise colombienne, a dénoncé sur Twitter cet enlèvement et exigé la libération rapide de l'ingénieur, également administrateur d'Ismocol.

Cet enlèvement survient quelques heures avant l'arrivée en Colombie, pour une visite de deux jours, du secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, qui doit tenter de consolider les négociations de paix entre le gouvernement et l'Armée de libération nationale (ELN), dernière guérilla active de Colombie.
Protestant contre une série d'attaques attribuées à l'ELN, le président colombien Juan Manuel Santos a annoncé mercredi avoir rappelé son négociateur en chef, actuellement à Quito, en Equateur, où se déroulent les pourparlers de paix.

La veille, les deux parties avaient entamé des pourparlers en vue de la prolongation de la trêve, qui était en vigueur depuis le 1er octobre.
Mais M. Santos a dénoncé la reprise des "attaques terroristes" intervenues mercredi matin "contre la population, les forces armées et les infrastructures", causant, selon lui, la mort d'un soldat alors que deux autres été blessés dans le nord-est de la Colombie.

Un peu plus tôt, l'entreprise publique pétrolière Ecopetrol avait dénoncé quatre attaques contre des installations dans quatre départements.
La guérilla avait elle demandé la poursuite des négociations.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Beyrouth I : deux listes fortes et de nombreuses inconnues

Citoyen grognon de Anne-Marie El-HAGE

Le vote préférentiel... aux femmes

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Soutenez notre indépendance!