Dernières Infos

Un groupe affilié à l'EI revendique l'attaque d'octobre au Niger

Reuters
13/01/2018

Une organisation affiliée à l'Etat islamique a revendiqué la responsabilité d'une embuscade commise en octobre au Niger et dans laquelle quatre soldats de forces spéciales américaines et quatre autres nigériens ont été tués, rapporte samedi l'agence de presse mauritanienne ANI.

L'attaque contre une patrouille d'une quarantaine de soldats, dont une douzaine d'Américains, s'est produite le 4 octobre près de la frontière avec le Mali, aux alentours du village de Tongo Tongo.

Dans un communiqué repris par l'ANI, une agence de presse indépendante qui dispose d'un accès privilégié aux informations diffusées par les groupes islamistes armés actifs au Sahel, l'Etat islamique dans le Grand Sahara revendique la responsabilité de l'embuscade meurtrière.

Cette organisation jihadiste est née en 2015 d'une scission du groupe Al Nourabitoune, lui-même apparu en 2013. La revendication relayée par l'ANI est signée de son chef, Adnane Abou Wahid al Sahraoui.
Dans son communiqué, il revendique en outre l'attaque menée contre un convoi de troupes françaises déployées dans le cadre de l'opération Barkhane jeudi au Mali, près de la ville de Menaka.
Il affirme que l'attentat suicide a fait "plusieurs morts".

A Paris, l'état-major des armées a dit que l'attaque effectuée à l'aide d'une voiture piégée avait fait trois blessés, dont un gravement atteint qui a été rapatrié.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Pas de changement dans l’approche libanaise du tracé des frontières avec Israël, selon Aïn el-Tiné

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants