X

Économie

La Côte d’Ivoire veut investir plus de 5 milliards de dollars dans le tourisme

Développement
OLJ
11/01/2018

La Côte d'Ivoire veut investir 3 000 milliards de francs CFA (soit plus de 5 milliards de dollars) dans le tourisme via un fonds souverain afin de faire décoller ce secteur sous-développé dans ce pays touché par une décennie de crise politico-militaire, a annoncé le ministre du Tourisme. « L'objectif avec ce fonds souverain de 3 000 milliards de francs CFA, c'est d'être la cinquième destination africaine et de devenir le troisième pôle d'activité du pays », a ajouté le ministre, Siandou Fofana. Aujourd'hui, le tourisme ne pèse que 5,5 % du PIB de 36 milliards de dollars de la Côte d'Ivoire, soit un poids de 300 milliards de francs CFA (soit 547 millions de dollars) avec 120 000 emplois directs pour une population de 24 millions d'habitants. Le ministre espère doubler la valeur absolue du secteur d'ici à 2020. Le pays, qui a longtemps été déserté par les investisseurs et les touristes en raison de la crise politico-militaire, s'est stabilisé depuis 2011 et est redevenu un leader régional avec une croissance importante et des indicateurs économiques au vert. Toutefois, le pays souffre d'une faible capacité hôtelière pour le tourisme d'affaires ainsi que le tourisme de loisirs ou balnéaire. La Côte d'Ivoire ambitionne de construire de nombreux hôtels sur la côte et à l'intérieur du pays, plusieurs parcs animaliers, aquatiques et d'attractions, une marina à Abidjan. Elle veut mettre en place une filière de « villas ivoire, relais paillotes » sur le modèle des maisons d'hôtes en Europe. Parmi les plans à court terme, un plan de 200 milliards de francs CFA (soit 365 millions de dollars) pour la capitale politique, Yamoussoukro, avec la rénovation de l'hôtel Président, la construction d'un hippodrome ou d'un centre de pêche de loisirs. En 2016, 2 millions de touristes ont visité le pays : 500 000 locaux et 1,5 million d'étrangers, essentiellement en provenance des pays de la sous-région et de la France. Pour 38 %, il s'agissait d'un tourisme d'affaires qui a contribué pour 50 % au chiffre d'affaires du secteur, selon le ministre.
Un des axes de travail du gouvernement sera de tenter de faire baisser le prix des billets d'avions vers l'Afrique et en Afrique. « Il faut faire en sorte que les compagnies low-cost desservent la Côte d'Ivoire, de faire baisser les prix (...). Pour cela, il faut créer cette déréglementation (de l'espace aérien) avec l'aide des "tour operators" (...). Sinon, il ne faut pas tenter de mettre la main pour cacher le soleil : les prix, pour aller en Afrique, ne sont pas compétitifs » par rapport à l'Europe ou le Maroc, a souligné M. Fofana. La décision du gouvernement ivoirien est en tout cas accueillie d'un très bon œil par la communauté libanaise expatriée dans ce pays. « Cela représente une excellente opportunité aussi bien pour les entrepreneurs de la diaspora installés dans ce pays que ceux qui souhaitent s'y établir », a ainsi déclaré à L'Orient-Le Jour le président de la Chambre de commerce franco-libanaise, Gaby Tamer, très active en Afrique subsaharienne. Près de 100 000 Libanais seraient actuellement établis en Côte d'Ivoire, selon une source du consulat honoraire libanais dans ce pays.
« L'OLJ » avec AFP

À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le travail des Palestiniens, un dossier délicat et un timing sensible

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants