X

Dernières Infos

Trump menace de couper l'aide financière des Etats-Unis aux Palestiniens

OLJ/Agences
03/01/2018

Le président américain Donald Trump a menacé mardi de couper l'aide financière des Etats-Unis aux Palestiniens, qui s'élève jusqu'à présent à plus de 300 millions de dollars par an.
"Nous payons les Palestiniens DES CENTAINES DE MILLIONS DE DOLLARS par an sans reconnaissance ou respect" de leur part, a tweeté Donald Trump. "Ils ne veulent même pas négocier un traité de paix attendu depuis longtemps avec Israël", a-t-il ajouté. "Nous avons dégagé la question de Jérusalem, la partie la plus difficile de la négociation (...) Mais puisque les Palestiniens ne sont plus disposés à parler de paix, pourquoi devrions-nous leur verser des paiements massifs à l'avenir ?" a-t-il encore tweeté.

 

 

Le président palestinien, Mahmoud Abbas, a annoncé le mois dernier que les Palestiniens n'accepteraient plus aucun plan de paix américain après la décision de Donald Trump de reconnaître unilatéralement Jérusalem en tant que capitale d'Israël. En agissant de la sorte, en violation des résolutions des Nations unies, le président américain a fait perdre à son pays son statut de "médiateur honnête dans le processus de paix", a justifié Mahmoud Abbas lors d'une visite à Paris. 

 

Les Etats-Unis avaient déjà menacé de prendre des mesures de rétorsions après un vote à l'Assemblée générale de l'ONU, le mois dernier, condamnant la reconnaissance par Washington de Jérusalem comme capitale d'Israël. "Nous nous en souviendrons quand on nous demandera encore une fois de verser la plus importante contribution" financière à l'ONU, avait lancé l'ambassadrice américaine aux Nations unies Nikki Haley. Se faisant la porte-voix du président américain, elle avait déploré devoir "payer pour le privilège douteux d'être méprisés", menaçant à nouveau de "mieux dépenser" l'argent des Américains à l'avenir.

 

Le Pakistan, à qui le président américain fait référence dans son premier tweet, est également dans le collimateur de Donald Trump ces derniers jours. Islamabad a ainsi répondu avec colère mardi à Donald Trump, mettant en avant les "sacrifices énormes" consentis dans la lutte contre le terrorisme, après les menaces du président américain de lui supprimer certaines aides financières en raison de son inefficacité dans ce domaine.

 

 

 

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Soutenez notre indépendance!