Économie

Ryanair demande un certificat de transporteur aérien au Royaume-Uni

Brexit
OLJ
03/01/2018

La compagnie aérienne irlandaise à bas coût Ryanair a indiqué hier avoir demandé un certificat de transporteur aérien au Royaume-Uni afin de pouvoir continuer à y proposer des vols après le Brexit, en cas d'absence d'accord avec l'Union européenne sur le transport aérien. « Ryanair confirme qu'une filiale, Ryanair UK, a introduit une demande le 21 décembre pour obtenir un certificat de transport aérien (AOC) auprès de l'Autorité britannique de l'aviation civile », a précisé la compagnie aérienne dans une déclaration écrite transmise à l'AFP. « Ceci peut s'avérer nécessaire pour les trois liaisons intérieures de Ryanair au Royaume-Uni en cas d'un Brexit dur en mars 2019 », a ajouté le premier transporteur européen.
Deux autres compagnies aériennes, la hongroise Wizz Air et la Britannique EasyJet, ont déjà entrepris une démarche similaire, craignant que les vols entre le Royaume-Uni et l'UE ne soient fortement perturbés après le Brexit, prévu fin mars 2019, si Londres et Bruxelles ne s'entendent pas sur un accord pour le transport aérien.

À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

L’édito de Ziyad MAKHOUL

Macron, champion (du monde)

Commentaire de Anthony SAMRANI

Macron vs Macron

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Impact Journalism Day 2018
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué