X

Technologies

Apple ralentit les iPhone équipés d’une batterie usée

CONSOMMATION

Apple a admis ralentir volontairement les anciens modèles d'iPhone, dans le but de protéger ces smartphones, un aveu prompt à alimenter le débat sur l'obsolescence programmée des appareils électroniques.

OLJ
30/12/2017

Suite à des plaintes récentes d'utilisateurs jugeant que leur iPhone devenait plus lent avec le temps et à des tests relayés dans la presse spécialisée, la firme à la pomme a indiqué qu'elle bridait volontairement les performances du téléphone dans le but « de prolonger la durée de vie » de celui-ci.
« Les batteries au lithium-ion deviennent de moins en moins à même de répondre à des pics d'activité (lorsque l'utilisateur sollicite beaucoup son téléphone par exemple, NDLR) par temps froid, lorsque la batterie est faible ou parce qu'elle vieillit, ce qui peut entraîner l'extinction imprévue de l'appareil, destinée à protéger ses composants électroniques », en particulier le microprocesseur, explique l'entreprise américaine, qui sort chaque année de nouveaux modèles d'iPhone, son produit vedette.
Lorsque le processeur d'un iPhone sollicite une importante quantité d'énergie sur une batterie en mauvais état, cela peut potentiellement endommager les composants électroniques du téléphone. Pour éviter cela et protéger le processeur, l'iPhone s'éteint donc instantanément.
Ce type de batterie équipe la plupart des appareils électroniques sur le marché, pas seulement les iPhone.
« L'an dernier, nous avons sorti une fonctionnalité pour l'iPhone 6, l'iPhone 6S et l'iPhone SE destinée à lisser les pics (...) seulement lorsque c'est nécessaire, de façon à éviter que l'appareil ne s'éteigne soudainement », poursuit la firme dans un courriel envoyé aux agences de presse.
Cette fonctionnalité, qui revient de fait à ralentir le smartphone à certains moments, a été étendue à l'iPhone 7 fonctionnant sous la dernière version du système d'exploitation mobile iOS 11.2, ajoute le groupe, qui comme toutes les entreprises technologiques profite des mises à jour régulières des appareils pour leur apporter diverses modifications.
Le blog Primate Labs, une société qui édite une application de mesure de la vitesse du processeur d'un iPhone, a publié des données qui semblaient montrer une baisse des performances sur de vieux modèles d'iPhone 6 et iPhone 7 comparés à des exemplaires neufs.
Changer la batterie est une solution possible : Apple le fait gratuitement si l'appareil est sous garantie, mais le facture est de 79 dollars si ce n'est pas le cas, selon son site internet. Il est notoire que les batteries d'iPhone sont quasiment impossibles à remplacer soi-même.
Apple vient ainsi confirmer des rumeurs sur de possibles ralentissements volontaires des iPhone, récurrentes depuis des années dans la presse spécialisée et les nombreux sites consacrés à Apple. Beaucoup d'utilisateurs estiment que la fonctionnalité est avant tout destinée à pousser les consommateurs à acheter le dernier modèle mis sur le marché.
De façon plus générale, les fabricants d'appareils électroniques sont régulièrement accusés de limiter sciemment la durée de vie de leurs produits pour pousser les consommateurs à racheter des modèles plus récents, ce qu'on appelle « l'obsolescence programmée ».

Sources : AFP, Reuters

À la une

Retour à la page "Technologies"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué