Rechercher
Rechercher

Presse

Deux mois après son lancement, le nouveau quotidien « al-Ittihad » ne paraîtra plus

Un peu plus de deux mois après sa parution, le quotidien libanais al-Ittihad sort aujourd'hui son dernier numéro. Le nouveau quotidien libanais était apparu le 23 octobre dernier dans les kiosques de journaux. Selon une source bien informée, des parties qui étaient censées financer le journal se sont retirées, notamment après les démissions qui ont eu lieu au sein de l'équipe. Le mois dernier, la journaliste Sana' Khoury, responsable du service culturel, a été licenciée. Quelques jours plus tard, les journalistes Saada Allaw, Élie Ferzli et Dalia Kanso ont présenté leur démission. Le directeur de la rédaction Hussein Ayoub avait déjà démissionné de ses fonctions à la suite d'un différend entre lui et le rédacteur en chef. Le rédacteur en chef du journal est l'ancien journaliste Moustapha Nasser. Son équipe regroupe plusieurs confrères qui travaillaient au quotidien as-Safir, dont le dernier numéro est paru à la fin de l'année 2016. Il s'agit notamment de Hussein Ayoub, de Imad Marmal, d'Élie Ferzli et de Malak Akil, entre autres. Quant au rédacteur en chef, il était propriétaire d'une agence de presse dans les années 80. M. Nasser a également collaboré par moments, et à travers quelques articles, au quotidien as-Safir. En dehors du journalisme, il était le conseiller de l'ancien Premier ministre Rafic Hariri pour les relations avec les partis chiites. Il entretenait d'excellentes relations avec le Hezbollah et organisait la majorité des réunions entre M. Hariri et le secrétaire général du parti chiite Hassan Nasrallah ainsi que d'autres cadres du Hezbollah. Pendant presque un an, il a continué à jouer ce rôle auprès du Premier ministre Saad Hariri, à la suite de l'assassinat de Rafic Hariri.
Selon une source bien informée, le journal était financé par un groupe d'hommes d'affaires et de politiciens proches du Hezbollah, ce qui explique sa ligne éditoriale affichée dès son premier numéro. « Aucune information ne peut confirmer l'hypothèse selon laquelle c'est le parti chiite lui-même qui finance al-Ittihad », ajoute la source.


Un peu plus de deux mois après sa parution, le quotidien libanais al-Ittihad sort aujourd'hui son dernier numéro. Le nouveau quotidien libanais était apparu le 23 octobre dernier dans les kiosques de journaux. Selon une source bien informée, des parties qui étaient censées financer le journal se sont retirées, notamment après les démissions qui ont eu lieu au sein de l'équipe. Le...

commentaires (0)

Commentaires (0)