X

À La Une

Téhéran accuse Macron de se comporter "comme le toutou de Trump"

Diplomatie

Les relations entre l'Iran et la France toujours tendues.

OLJ/Agences
17/12/2017

Les autorités iraniennes ont dénoncé dimanche l'attitude d'Emmanuel Macron, qu'elles jugent hostile à Téhéran et ont recommandé au président français de ne pas "suivre aveuglément" son homologue américain, Donald Trump.

Les relations entre l'Iran et la France se sont tendues au cours des derniers mois, les Iraniens n'ayant pas apprécié qu'Emmanuel Macron leur demande de se montrer moins agressifs au Moyen-Orient, évoquant notamment leur implication dans le conflit syrien. Contrairement au président Donald Trump, Emmanuel Macron a réaffirmé la volonté de Paris de respecter l'accord signé en 2015 sur le programme nucléaire iranien. Il a en revanche exprimé son hostilité aux essais de missiles balistiques iraniens et évoqué à cet égard l'instauration de sanctions.

"Pour étayer sa crédibilité internationale, la France ne doit pas suivre aveuglément les Américains (...). Le président français se comporte actuellement comme le toutou de Trump", a déclaré Ali Akbar Velayati, principal conseiller du guide suprême de la révolution iranienne, l'ayatollah Ali Khamenei, cité par l'agence semi-officielle Fars.

Le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian, a dénoncé au cours d'une visite en Arabie saoudite, à la mi-novembre, les "tentations hégémoniques" de l'Iran. "Nous avons évoqué le rôle de l'Iran et les différents domaines dans lesquels les actions de ce pays nous inquiètent", a dit alors Jean-Yves Le Drian aux côtés de son homologue saoudien Adel Djoubeïr. "Je pense en particulier aux interventions de l'Iran dans les crises régionales, à cette tentation hégémonique et je pense à son programme balistique."

La France pourrait jouer un rôle constructif au Moyen-Orient en adoptant une "attitude réaliste et impartiale", avait dit quant à lui le président iranien, Hassan Rohani, lors d'un entretien téléphonique avec son homologue français voici quinze jours, selon les médias officiels iraniens.

 

Lire aussi

Accord sur le nucléaire iranien : faire d'une crise une occasion de progrès

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

ET EUX... CEUX DE POUTINE !

Saliba Nouhad

Attitude impartiale et constructive veut dire: vous évitez de nous critiquer, vous ne faites aucun commentaire qui nous dérangerait, vous restez loin des problèmes de notre région, vous approuvez ce que nous faisons et disons, et là, on pourrait devenir des amis!
Attitude de gens qui ne connaissent pas le mot diplomatie, dialogue et concessions!

Fredy Hakim

Conseil aux iraniens, même agacés par Trump,
ne jouez pas les grandes gueules!

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

ATTITUDE IMPARTIALE VEUT DIRE POUR TEHERAN EPOUSER SES VUES ET SES ACTIONS DESTABILISATRICES DANS LA REGION !

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants