X

Dernières Infos

Paix : Paris dénonce la "stratégie d'obstruction" de Damas

AFP
15/12/2017

La France a dénoncé vendredi la "stratégie d'obstruction" du régime de Damas dans les négociations de paix sur la Syrie, dont les derniers pourparlers ont échoué jeudi à Genève. "Nous déplorons l'attitude du régime syrien, qui a refusé de s'engager dans la discussion depuis le 28 novembre", a déclaré le porte-parole adjoint du ministère français des Affaires étrangères. "Il s'agit d'une stratégie d'obstruction irresponsable par rapport à l'ampleur des enjeux auxquels est confrontée la Syrie, afin de rétablir la paix, de permettre le retour des réfugiés et d'éradiquer le terrorisme", a-t-il ajouté.

L'émissaire de l'ONU sur la Syrie, Staffan de Mistura, a accusé jeudi le gouvernement de Damas d'avoir fait échouer les pourparlers en refusant de dialoguer avec l'opposition qui se présentait pour la première fois unie à Genève.

Paris a par ailleurs une nouvelle fois appelé Moscou et Téhéran à faire pression sur leur allié Bachar el-Assad pour qu'il desserre l'étau autour de la Ghouta orientale où 400.000 personnes sont assiégées par les forces du régime et subissent des bombardements meurtriers.

"Il est urgent que la Russie et l'Iran (..) prennent leurs dispositions pour que le régime de Damas cesse les bombardements et que l'aide humanitaire parvienne de manière sûre, complète et sans entrave aux personnes qui en ont besoin", a insisté le Quai d'Orsay.

 

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Impression de Fifi ABOU DIB

Cartables

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants