X

Sport

Moussa Hojeij sur le banc du Tripoli SC

Football – Championnat du Liban de première division
Tony Hayek | OLJ
15/12/2017 | 00h00

Après avoir entraîné successivement, et avec plus ou moins de réussite, les équipes du Nejmeh, de Chabab el-Sahel, du Racing Beyrouth et du Ahed, l'ex-star du football libanais Moussa Hojeij s'est trouvé un nouveau point de chute. Il a en effet été désigné directeur technique du Tripoli SC, qui occupe une peu reluisante neuvième place au classement général provisoire à la mi-championnat, avec neuf points seulement au compteur, suite aux mauvais résultats enregistrés depuis le début de la saison, et deux victoires obtenues lors des onze matches disputés.
Si la carrière de Hojeij le joueur est assez riche, son palmarès en tant qu'entraîneur ne plaide pas en sa faveur : bien qu'il n'ait coaché jusque-là que des équipes de top niveau sur le plan local, Hojeij n'a remporté aucun titre majeur, devant se contenter de deux Challenge Cups gagnées respectivement avec Chabab el-Sahel et le Racing Beyrouth, ainsi qu'une supercoupe glanée avec le Ahed.

Nabi Chit sévèrement sanctionné
La Fédération libanaise de football association (FLFA) a lourdement sanctionné le seul représentant de la Békaa en première division, le club de Nabi Chit, en lui infligeant trois matches à huis clos, donc en le privant de son public et de ses supporteurs pour les trois rencontres à venir que l'équipe jouera à domicile dans le cadre du championnat du Liban, en plus d'une amende de 5 millions de livres libanaises que le club devra payer à la fédération.
Dans le même cadre, la FLFA a également sévi contre un des cadres du club, l'administrateur Ali Moussaoui, qui a bravé l'interdiction de stade qui lui avait été notifiée auparavant, en s'installant dans la loge présidentielle lors de la dernière rencontre disputée par l'équipe. Moussaoui a écopé d'une suspension de toute activité liée au football pour une période de quatre ans qui prendra fin en décembre 2021, en plus d'une amende de 5 millions de livres libanaises.

Transferts : du mouvement pendant la trêve...
La trêve hivernale, qui devrait durer environ un mois et au cours de laquelle le championnat du Liban s'arrêtera pour laisser la place à la coupe nationale, promet d'être assez agitée sur le plan des transferts.
L'entraîneur du club du Racing Beyrouth, Rida Antar, a fait part de son intention de se débarrasser de son joueur guinéen Daouda Kamara pour rendement insuffisant, tout comme Ansar, qui a également décidé de libérer le Sénégalais Tala N'Diaye qui n'a pas confirmé les espoirs placés en lui en début de saison.
La donne est la même chez le Salam Zghorta, dont les responsables cherchent à engager un joueur africain pour remplacer le Serbe Nikola Komazic, qui devrait être remercié et laissé libre de tout engagement avant la fin de la trêve.
Chez le promu al-Chabab al-Arabi, c'est l'entraîneur tchèque Libor Bala qui risque de sauter. Bala avait déjà remplacé en cours de saison Jalal Radwan, mais il n'a pas pu relancer l'équipe qui stagne toujours à l'avant-dernière place du classement général provisoire, et il n'a surtout pas remporté la moindre victoire depuis sa prise en charge du club.

Coupe du Liban : programme des 8es de finale
Voici le programme des rencontres comptant pour les huitièmes de finale de la Coupe du Liban, conformément au tirage au sort qui a été effectué cette semaine :

Vendredi 15 décembre
Mabarra vs Ahed (13h30, terrain municipal de Bhamdoun)
Chabab Majd el-Anjar vs Tripoli SC (13h30, terrain du Safa)
Ahly Nabatieh vs Nabi Chit (13h30, terrain du Ahed)
Safa vs Tadamoun Tyr (16h00, terrain municipal de Saïda).

Samedi 16 décembre
Chabab al-Sahel vs Akhaa Ahly Aley (13h30, terrain du Safa)
Salam Zghorta vs Islah Bourj-Chamali (13h30, terrain du Ahed)
Racing Beyrouth vs Ansar (16h00, terrain municipal de Saïda).

Dimanche 17 décembre
Nejmeh vs Al-Chabab al-Arabi (16h00, terrain municipal de Saïda).

En chiffres
Voici quelques chiffres qui ont été déjà enregistrés après onze journées de championnat disputées, et alors qu'il en reste autant à jouer après la trêve hivernale :
Meilleure attaque : Ahed, avec 22 buts marqués, soit une moyenne de deux buts par match
Pire défense : Islah Bourj-Chamali, avec 22 pions encaissés.
Rencontres les plus prolifiques : Ahed-Islah Bourj-Chamali (6-0), Ansar-Tripoli SC (5-1), Ansar-Nejmeh (5-1) et Safa-Akhaa Ahly Aley 3-3, Tripoli SC-Akhaa Ahly Aley 3-3.
Total des buts inscrits : 161, soit une moyenne de 2,43 buts par rencontre.
Meilleur buteur : Hajj Malek (Ansar), avec 10 réalisations.

À la une

Retour à la page "Sport"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Les menaces israéliennes contre le Liban et le test de Gaza

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué