X

La Dernière

Christina Debs, de dentelle et de lumière

Mode
12/12/2017

Elle s'était comme éclipsée pour un temps, toujours aussi active mais à son rythme, un peu moins visible sûrement. Mais Christina Debs, l'une des créatrices de bijoux les plus douées de sa génération, avait une bonne excuse : voir grandir sa petite Georgia valait toutes les ambitions. L'artiste qu'avaient adoubée de concert, depuis ses débuts en 2008, la critique de mode Suzy Menkes et le créateur et développeur de marques Mounir Moufarrige, revient en cette saison festive dans un spacieux pop-up à Saifi Village. Au cœur du Quartier des Arts de Beyrouth transformé en village de Noël, la blonde designer, qui vit et crée entre Beyrouth, Paris et New York, propose jusqu'au 17 décembre – et au-delà si l'affluence l'y invite – ses bijoux hautement désirables, inventifs, teintés de poésie et chargés de messages d'amour.
Cette idée de la correspondance amoureuse est surtout présente dans sa gamme Seal, imitant le sceau de cire qui protège une enveloppe, interprétation contemporaine d'une tradition ancienne. Tu as scellé mon cœur et Mon cœur est scellé, font partie des choix de message placés à l'intérieur d'un sceau symbolique. Une ligne de bijoux ponctués d'ampoules électriques miniature, baptisée Lumière de ma vie, transmet avec humour le message Light of My Life en lettres ajourées et diamantées. Cette collection découle elle-même de la série Electra dont les bulles de cristal en forme d'ampoules contiennent des pierres précieuses. La collection Lace, comme son nom l'indique, propose une vision contemporaine de la dentelle, éminemment précieuse et féminine, tout en filigranes délicats, cascades ou cercles juxtaposés formant des bulles.
Hard Candy, la collection signature de Christina Debs, avec ses pierres de couleurs qui font penser à d'irrésistibles confiseries, est revisitée avec de petits ajouts qui autorisent la personnalisation, initiales ou exquises petites bêtes serties de pierres précieuses. Amour et poésie, en somme, et que demander de plus.

À la une

Retour à la page "La Dernière"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

L’éditorial de Michel EDDÉ

Pourquoi « L’Orient-Le Jour » augmente son prix

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué