Dernières Infos

Argentine: le mandat d'arrêt "viole l'Etat de droit", affirme Kirchner

AFP
07/12/2017

L'ancienne présidente argentine Cristina Kirchner, visée jeudi par un mandat d'arrêt mais protégée pour l'instant par son immunité parlementaire, a jugé jeudi que les accusations portées contre elle "violaient l'état de droit".

Inculpée de "trahison" pour avoir conclu avec l'Iran un pacte destiné à auditionner des suspects iraniens d'un attentat ayant fait 85 morts en 1994 à Buenos Aires, Mme Kirchner a également accusé le président argentin Mauricio Macri de "manipuler" la justice, lors d'une conférence de presse à Buenos Aires.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Pour ses proches, Aoun ne cédera pas

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Impact Journalism Day 2018
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.