Dernières Infos

Entente CPL-FL : Geagea critique des propos de Bassil

Liban
OLJ
07/12/2017

Le chef des Forces libanaises, Samir Geagea, a critiqué jeudi des propos du chef du Courant patriotique libre, Gebran Bassil, qui accuse les FL de porter atteinte à l'entente qui a permis un rapprochement entre les deux formations chrétiennes.

M. Bassil, ministre des Affaires étrangères, avait récemment affirmé que les FL avaient violé l'entente avec le CPL, basée selon ses propos sur le soutien au mandat du président Michel Aoun, fondateur du CPL.

"Malgré certains points positifs dans les déclarations de M. Bassil, notamment là où il affirme son attachement à l'entente scellée à Maarab, il a aussi tenu des propos infondés", explique M. Geagea dans un communiqué.

"L'entente signifie le partenariat, et non le fait qu'une partie soit au service de l'autre", a ajouté M. Geagea, appelant à "laisser l'opinion publique se prononcer (sur l'évolution de) l'entente CPL-FL".

Plusieurs formations ont accusé récemment les FL d'avoir incité l'Arabie saoudite à pousser le Premier ministre libanais, Saad Hariri, à démissionner. Des affirmations rejetées en bloc par les Forces libanaises. M. Geagea s'est ainsi demandé "quel est le rapport enter l'entente CPL-FL et la démission de M. Hariri".

Le Premier ministre libanais est revenu sur sa démission mardi. Il avait posé comme condition l'application concrète de la politique de distanciation du Liban par rapport aux conflits de la région. Lors de sa démission, le 4 novembre à Riyad, M. Hariri avait accusé le Hezbollah et l'Iran de mainmise sur le Liban.

Selon divers milieux, Saad Hariri avait été retenu contre son gré en Arabie saoudite, et forcé à démissionner. Des affirmations niées par Riyad ainsi que par M. Hariri.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.