Dernières Infos

Paris dénonce la "stratégie d'obstruction" de Damas à Genève

Reuters
06/12/2017

L'absence de la délégation du gouvernement syrien aux pourparlers de Genève, qui ont repris mercredi en Suisse, relève d'une "stratégie d'obstruction" de la part du régime de Bachar al Assad, estime le ministère français des Affaires étrangères, qui appelle Moscou et Pékin à faire pression sur Damas.

"La France déplore l'absence de la délégation du régime à Genève et son refus de s'engager de bonne foi dans la négociation pour parvenir à une solution politique négociée en Syrie", a déclaré un porte-parole du Quai d'Orsay lors d'un point presse électronique.
"Ce refus met à jour la stratégie d'obstruction du processus politique menée par le régime de Damas, qui porte la responsabilité de l'absence de progrès dans les négociations", a-t-il ajouté. "Nous appelons les soutiens du régime, en premier lieu la Russie, à prendre leurs responsabilités pour qu'il entre enfin dans la négociation à Genève".

Les pourparlers de paix de Genève visent à mettre fin à six ans de guerre en Syrie qui ont fait plus de 340.000 morts et des millions de déplacés et réfugiés depuis mars 2011.
Présent la semaine dernière à Genève, le négociateur du régime syrien avait dénoncé les exigences de l'opposition qui continue de réclamer le départ de Bachar el-Assad avant tout règlement politique du conflit.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

22 octobre 1989-22 octobre 2018, Taëf entame sa 30e année

En toute liberté de Fady NOUN

La vérité et le dialogue des cultures

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué